Le dernier mail de Xavier de Ligonnès

  • A
  • A
Le dernier mail de Xavier de Ligonnès
Xavier de Ligonnès avait proposé à un ami de lui donner les sites qu'il avait montés.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le père de famille avait écrit à l’un de ses amis, le jour de sa disparition.

Le 14 avril dernier, Xavier de Ligonnès disparaissait après avoir été vu dans un hôtel à Roquebrune-sur-Argens, dans le Var. Ce jour-là, le père de famille, soupçonné d’avoir tué sa femme et ses quatre enfants, avait aussi laissé une trace écrite. Il avait en effet envoyé un mail à Vincent, l’un des ses amis proches, rapporte Le NouvelObs.com.

"Je tourne la page"

Quelques jours avant, le 7 avril, l’ami en question avait déjà reçu un premier mail de Xavier de Ligonnès, dans lequel il lui proposait de lui offrir les sites Internet qu’il avait montés. "Si tu es d’accord, je te file par retour de mail tous les codes d’accès pour gérer les sites (…) Je change de vie et je pars enfin m’installer aux USA avec ma famille DEMAIN 8 avril", écrit-il.

"A toi de voir…Perso, ça m’est égal, je tourne la page et pars vers de nouvelles aventures…", poursuit-il, avant de conclure : "acceptes-tu mon cadeau ou bien n’en as-tu rien à faire ? Demain 17 heures, ce sera trop tard : je n’aurai plus le temps de te transmettre toutes les infos, dossiers et codes… Amicalement, vieux brigand, Xavier."

Vincent accepte alors de reprendre ces sites à son compte. Après avoir reçu tous les codes envoyés par Xavier de Ligonnès, il lui demande une autorisation écrite, qui restera sans réponse.

Les sites effacés

Enfin, le 14 avril, Vincent reçoit un mail envoyé à partir de l’une des adresses professionnelles de Xavier de Ligonnès, au nom de l'entreprise. "Nous procédons au nettoyage final des moyens de communication facilement traçables de la famille prise en charge par nos services. Nous constatons qu’une mauvaise idée a été émise concernant le site qui est à la source de cette prise en charge : il n’aurait jamais dû vous être transmis. Cela représente un risque potentiel pour vous : nous l’avons effacé", peut-on lire dans ce mail.

En fait, les sites que Xavier de Ligonnès lui promettaient avaient été supprimés. " Xavier a dû se rendre compte qu’il avait laissé des choses sur le site qu’il souhaitait faire disparaître. Et il a tout nettoyé", a expliqué Vincent au NouvelObs.com .

Dans le domicile de Nantes, où les corps avaient été retrouvés sous la terrasse, Xavier de Ligonnès avait aussi supprimé toutes les affaires familiales, avant de ne disparaître lui-même.