Le dealer se réfugie au commissariat

  • A
  • A
Le dealer se réfugie au commissariat
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un trafiquant s'est livré à la police, craignant les représailles de ses fournisseurs.

Un homme de 24 ans, trafiquant de drogue occasionnel, s'est présenté vendredi peu avant minuit dans un commissariat marseillais en demandant la protection de la police. Après la disparition d'une "réserve d'argent", le dealer craint en effet les représailles de ses fournisseurs.

Le dealer, natif de Marseille mais résidant en région parisienne, menait jusque-là des vacances très particulières : il revendait dans une cité des quartiers Nord du cannabis ou de la cocaïne pour un revenu quotidien de 700 euros.Mais en constatant cette semaine dans sa planque qu'une liasse de 1.500 euros provenant du trafic de drogue manquait, il a compris qu'il ne pourrait pas payer son fournisseur, s'attirant ainsi de sérieux ennuis.

Connu des services de police pour des petits délits, le jeune homme a préféré prendre les devants et est venu se dénoncer à la police marseillaise.
Une décision qui s'explique également par le climat délétère qui règne actuellement dans la capitale phocéenne.

Mardi, deux hommes ont été abattus devant les immeubles d'une cité des quartiers Sud de la ville, poussant le procureur de la République, Jacques Dallest, à lancer un appel à témoigner de la réalité du trafic de stupéfiants et de son corollaire, les règlements de comptes. Quatorze ont été dénombrés depuis le début de l'année dans le département des Bouches-du-Rhône.