Le cambrioleur "cassait la croute" chez ses victimes

  • A
  • A
Le cambrioleur "cassait la croute" chez ses victimes
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Un professionnel de la "cambriole" a été identifié grâce à ses empreintes digitales et ADN. Les policiers lui imputent 9 faits.

 CAMBRIOLAGES EN SERIE. Le cambriolage était son gagne-pain, au sens propre comme au figuré. Un multirécidiviste du fric-frac a été identifié par les enquêteurs de la Sureté Territoriale de la Préfecture de police de Paris (PP). L'homme âgé de 40 ans, impliqué dans une série de neuf cambriolages, se trouvait déjà incarcéré à la maison d'arrêt de Fleury-Merogis, dans l'Essonne. Comptant déjà 88 antécédents judiciaires, il n'a connu que quelques mois de liberté depuis 10 ans.

Un mode opératoire systématique. Le malfaiteur a d'abord été trahi par son mode opératoire, identique à chacun de ses larcins, commis entre juillet et octobre 2013, dans cinq appartements de Paris. La porte des victimes était systématiquement forcée à coups de pieds ou d'épaule et l'homme s'attaquait principalement aux bijoux et au matériel multimédia. Petite spécificité, il se permettait même de prendre un petit encas sur les lieux de son forfait. Mais notre cambrioleur a laissé des traces de son passage : des empreintes digitales ou de l'ADN. C’est ce qui a permis aux policiers de l’impliquer dans huit vols avec effraction et une tentative.

Extrait de sa cellule lundi et entendu en garde à vue, il n’a reconnu qu'une partie des faits reprochés.