Laureelen, la fugueuse de 15 ans, retrouvée vivante à Lens

  • A
  • A
Laureelen, la fugueuse de 15 ans, retrouvée vivante à Lens
@ Capture - twitter Police Nationale
Partagez sur :

SOULAGEMENT - L'adolescente de Bully-les-Mines avait disparu jeudi dernier en compagnie d'un homme, proche de son père, présenté comme suicidaire.

INFO. Ils ont été retrouvés sains et saufs. Laureelen, l'adolescente de 15 ans qui avait disparu il y a une semaine en compagnie d'un ami de son père, a été retrouvée vivante vendredi à Lens, selon les éléments recueillis par Europe 1, confirmant une information d'RTL. La jeune fille et son compagnon de fugue auraient été retrouvés à bord d'un véhicule.Le parquet de Béthune a pour sa part précisé à l'AFP que Christophe, l'homme de 48 ans avec qui l'adolescente était partie, avait été interpellé dans l'après-midi à Lens. Ce denier faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen et sera présenté à un juge d'instruction de Béthune dans la soirée.

Tous deux entendus à la brigade des mineurs. Le duo "a été intercepté par des agents de la Sûreté départementale non loin du parking, proche de la gare", où leur voiture avait été retrouvée jeudi, a déclaré le commissaire divisionnaire de Lens, Daniel Lejeune. Ils n'ont pas opposé de résistance et Laureelen semble en bonne santé, selon le policier. "Ce sont des agents de surveillance de la voie publique de la ville de Lens qui avaient repéré le duo et qui ont appelé une patrouille de police pour les interpeller", a-t-il ajouté. "Ils ont ensuite été ramenés à la brigade des mineurs de la Sûreté départementale à Liévin, où ils sont depuis entendus", a précisé le commissaire. Les policiers vont désormais essayer de retracer leur périple et ses circonstances, a-t-il encore indiqué.

Une fugue apparemment volontaire. Le 10 avril dernier, à la sortie du collège, Laureelen serait montée de son plein gré dans la Clio verte de Christophe, un ami de son père qui lui donnait des cours de guitare et dont elle était apparemment amoureuse. C'est la dernière fois que la jeune fille avait été vue.



Samedi dernier, le père de l'adolescente avait reçu une lettre signée des mains de cet ami. Les mots froids, sans aucune compassion, décrivaient un inquiétant dessein : "bien sûr qu'elle ne rentrera pas à l'heure ce soir puisqu'elle ne rentrera plus. Désolé mais ta fille est morte et moi aussi, enfin, tout ça n'est qu'une question de temps et de thunes surtout". Une information judiciaire pour soustraction de mineur avait été ouverte dans l'urgence dans la nuit de samedi à dimanche et un avis de recherche avait été lancé mardi.

La voiture de Christophe retrouvée à Lens jeudi. Laureelen et son compagnon avaient laissé entendre qu'ils comptaient se rendre aux Pays-Bas mais, malgré les déclarations d'un témoin disant les y avoir reconnus, les enquêteurs pensaient qu'ils se trouveraient plutôt en région parisienne. Dans la nuit de mercredi à jeudi, la voiture de Christophe avait été retrouvée à Lens. Le couple l'y aurait laissée avant de prendre un train. "Ils ont dû remonter de Paris", a indiqué vendredi le parquet de Béthune, faisant état d'un "contact téléphonique récent entre le père de Laureelen et Christophe".