Landes : un incendie détruit 500 ha de végétation sur un terrain militaire

  • A
  • A
Landes : un incendie détruit 500 ha de végétation sur un terrain militaire
Le feu, qui avait débuté mardi, a été déclenché par un tir de missile air-sol, a expliqué le commandant de la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan.@ AFP
Partagez sur :

Le feu, qui avait débuté mardi, a été déclenché par un tir de missile air-sol, a expliqué le commandant de la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan.

Un incendie, qui a détruit 500 hectares de végétation sur le terrain militaire de Captieux, situé dans la pinède, à cheval entre les Landes et la Gironde, était "complètement éteint" jeudi en fin d'après-midi, a-t-on appris auprès de la base aérienne de Mont-de-Marsan.

"C'est parfaitement prévu dans nos procédures". Le feu, qui avait débuté mardi, a été déclenché par un tir de missile air-sol, a expliqué le colonel Franck Mollard, commandant de la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan. "Il arrive de temps en temps qu'un tir mette le feu à la brande (mélange de petits résineux et de broussailles, ndlr), mais c'est parfaitement prévu dans nos procédures", a souligné le colonel Mollard. Le champ de tir est équipé de pare-feux et étroitement quadrillé par une équipe de pompiers, basée 24 heures sur 24 sur le site, a-t-il ajouté.

Un champ de tir situé sur un site Natura 2000. Le champ de tir de Captieux est situé sur un site Natura 2000, mais l'Office national des forêts (ONF) considère que ces feux maîtrisés ont "un effet bénéfique sur le renouvellement de la végétation", a précisé le colonel Mollard. En mars, un incendie sur le même site militaire avait détruit plus de 1.300 hectares de végétation dans l'enceinte du camp du Poteau. Officiellement connu comme le CTPE (Champ de tir et polygone d'essai), c'est l'un des plus grands centres européens pour les tirs de missiles et les tests d'explosifs.