Laëtitia : pas de nouveaux suspects

  • A
  • A
Laëtitia : pas de nouveaux suspects
Un homme a été placé en garde à vue mardi dans l'affaire sur le meurtre de Laëtitia. Il serait proche de Tony Meilhon, principal suspect dans l'enquête.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les deux personnes qui avaient été placées en garde à vue ont été libérées.

Tony Meilhon a-t-il été aidé pour tuer Laëtitia ? C’est la question que se posent les enquêteurs dans le cadre du meurtre de la jeune fille de 18 ans, à Pornic. Pour progresser, deux personnes avaient été placées en garde à vue mardi, susceptibles d’avoir été en relation avec Tony Meilhon après le décès Laëtitia. Mais elles ont été remises en liberté, sans aucune charge.

Sur le terrain, les enquêteurs continuent de rechercher le buste de Laëtitia. Mardi soir, les opérations de pompage pour vider les trois plans d'eau formant le "Trou bleu" à Lavau-sur-Loire, en Loire-Atlantique, se sont achevées. C’est là où les plongeurs de la gendarmerie ont découvert, le 1er février, la tête ainsi que les membres supérieurs et inférieurs de Laëtitia.

Des gendarmes spécialisés mobilisés

Ne reste désormais au fond des plans d'eau qu'"une épaisse boue imprégnée d'hydrocarbures et de produits chimiques, dans laquelle reposent de nombreuses carcasses de voitures, de bidons et de futs divers", a précisé le procureur de la République de Nantes, qui a annoncé mercredi soir que des spécialistes de la gendarmerie travailleraient à partir de jeudi sur ce secteur.

Laëtitia, 18 ans, a disparu le soir du 18 janvier près de Pornic. Arrêté le 20 janvier, Tony Meilhon a affirmé avoir tué Laëtitia dans un accident de la route puis s'est muré dans le silence, refusant d'indiquer où il avait caché son corps. Agé de 31 ans, il avait à son passif treize condamnations - dont une pour le viol d'un co-détenu en 1997, les autres pour vols et violences -. Il était sorti de prison, après avoir purgé sa peine, en février 2010.