Laëtitia : la soeur de Meilhon parle d'un "démon"

  • A
  • A
Laëtitia : la soeur de Meilhon parle d'un "démon"
Une photo de Laëtitia@ MAXPPP
Partagez sur :

<CUSTOM NAME="HIGHLIGHT">EXCLU</CUSTOM> - Adeline Meilhon condamne avec force son demi-frère et lui demande de dire la vérité.

Adeline, 21 ans, est la demi-sœur de Tony Meilhon, l’assassin présumé de Laëtitia. "Il avait horreur qu’on lui dise non et qu’on le contredise. Il pouvait être très violent. Il pouvait tout défoncer sur son passage", explique la jeune femme en exclusivité pour Europe 1. "Mais on ne pensait pas qu’il tuerait. A ce stade-là, ce n’est plus un homme, c’est un démon."

"C’est dégueulasse, c’est atroce" :

La jeune femme, très choquée, réclame la plus grande fermeté à l’encontre de son grand frère, dont la culpabilité ne fait aucun doute. "Faudrait qu’il ne sorte plus jamais de prison, mais plus jamais, jamais, jamais, pour ne plus jamais faire de mal à qui que ce soit", martèle-t-elle avant de s’en prendre à la justice. "Il faut que les magistrats réagissent et qu’ils écoutent les gens quand ils viennent les voir pour leur dire qu’il va se passer quelque chose." "Il va mettre fin à ses jours, parce qu'il ne supportera pas toutes ces années de prison (...) Il voudra se suicider, sans doute", ajoute Adeline.

Adeline est effondrée face à l’atrocité du crime. "Je me rappelle que Tony me disait que si un jour on me faisait du mal, il tuerait la personne. Et je me dis qu’il a fait du mal à une fille qui a 18 ans. Moi, j’en ai 21, je me dis qu’elle avait l’âge de sa petite sœur", sanglote-t-elle. Je me mets à la place de la fille et je me dis ‘la pauvre, elle dû souffrir’. C’est dégueulasse. C’est dégueulasse. C’est atroce. Je ne sais pas comment il a pu en arriver à faire une chose pareille. Il n’y a pas de mots. C’est un chacal. C’est impardonnable", souffle-t-elle.

"On est du côté de la famille de Laëtitia"

"Je le déteste, je ne lui pardonnerai jamais. Et on aimerait dire à tout le monde qu’on n’est pas de son côté, mais qu’on est du côté de la famille de Laëtitia."

La jeune femme souhaite désormais que Tony dise tout. "Il faut qu’il dise où il a mis le corps de Laëtitia (...) Il faut que les parents de Laëtitia sachent la vérité", lance Adeline au micro d’Europe 1. "Il faut que notre Maman aussi sache la vérité, pour qu’elle puisse remonter la pente. Elle n’est pas bien du tout. Elle a du mal à se dire que son fils, la chair de sa chair, puisse avoir fait quelque chose d’aussi monstrueux."

"Qu'il dise où est le corps"

La justice remise en cause

Adeline s’en prend aussi au système judiciaire. "Si la justice nous avait écoutés, il n’aurait jamais fait ça", déplore-telle. "Quand il a été incarcéré, on a été plusieurs fois dire que je recevais des menaces par téléphone, pour dire qu’il ne fallait pas qu’il sorte et qu’il était dangereux. On nous a répondu ‘oui, il ne faudrait pas qu’il sorte’. Mais malheureusement, il est sorti quand même.

La jeune femme veut désormais oublier son demi-frère. "Il n’a plus de famille. On n’ira pas le voir au parloir. Plus jamais."