Laëtitia : "ça aurait pu être mes enfants"

  • A
  • A
Laëtitia : "ça aurait pu être mes enfants"
@ MAXPPP
Partagez sur :

EXCLU - L'ex-beau-frère de Tony Meilhon avait alerté la justice sur sa violence.

"Ce qu'il s’est passé aurait pu être évité". L’ancien beau-frère de Tony Meilhon, le principal suspect dans le meurtre de Laëtitia, estime, jeudi, sur Europe 1 que la justice a fait une erreur d’appréciation sur cet homme.

Pour Nicolas, "il y a eu des dysfonctionnements" dans la justice et, affirme-t-il, "il faut des sanctions". Un discours similaire à celui du chef de l’Etat et qui révolte tout le corps judiciaire. "Aujourd’hui, si les juges disent ‘on ne savait pas qu’il allait se produire un drame’, ce n’est pas possible. On ne peut pas laisser passer ce genre de choses", assure l’ex-beau-frère de Tony Meilhon.

"C’est quelqu’un de violent. Il est comme ça" :

L’ex-beau-frère de Tony Meilhon a assuré sur Europe 1 avoir contacté un juge des enfants à Nantes après avoir observé le comportement de cet homme avec ses enfants. "Ce qui est arrivé à la petite Laëtitia, ça aurait pu arriver à mon fils ou à ma fille...", déplore-t-il arguant qu’"il aurait suffit que (son) fils fasse une bêtise avec (Tony Meilhon). Il aurait poussé un accès de rage et il l’aurait frappé à mort. Il l’aurait étranglé".

"Tout le monde a dit que c’est un gars dangereux et qu’il allait tuer quelqu’un", renchérit Nicolas. "La justice a été prévenue des dizaines de fois qu’il allait tuer quelqu’un un jour", explique-t-il avant d’assurer que "ce qu'il s’est passé aurait pu être évité".