Double attaque à la voiture bélier à Corbeil-Essonnes

  • A
  • A
Double attaque à la voiture bélier à Corbeil-Essonnes
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une école et la médiathèque ont été incendié par des voitures béliers. Aucun blessé n'est recensé mais les dégâts sont importants.

La commune est sous le choc. Dans la nuit de dimanche à lundi, deux voitures béliers en feu ont été projetées contre la médiathèque et une école de Corbeil-Essonnes, dans l'Essonne. L’attaque a provoqué des incendies mais sans faire de victimes. La sûreté départementale de l'Essonne a été saisie de l'enquête.

>> LIRE AUSSI - Des jumelles de 22 mois meurent dans l'incendie de leur appartement

Deux incendies simultanés. Les pompiers ont d'abord été appelés dans le quartier sensible des Tarterêts, vers 1h20, pour éteindre un feu qui s'était propagé d'une voiture incendiée à la médiathèque. Quinze minutes plus tard, ils sont intervenus sur un deuxième incendie, touchant un groupe scolaire lui aussi atteint par une voiture en feu. Il leur a fallu un peu plus de deux heures pour maîtriser le feu.

La médiathèque a été "fortement détruite", selon une source proche du dossier tandis que l'école a été "entièrement noircie" par les flammes, a précisé une deuxième source. Il s'agissait d'un groupe scolaire récent puisqu’ il a été inauguré en janvier 2012 après des travaux de 5,5 M€, rapporte Le Parisien.

"Une cellule psychologique" pour les enfants. Des actes "ignobles, incompréhensibles et stupides", voilà comment a qualifié les incidents Jean-Pierre Bechter, maire de Corbeil-Essonnes. La mairie a fait savoir que "les enfants qui ne pouvaient être pris en charge par leurs parents ce jour ont été accueillis dans une classe de l'école maternelle adjacente". L’Education nationale a de son côté mis en place une cellule psychologique. 

>> LIRE AUSSI - Enfants mordus par un chien : quatre personnes en garde à vue

Des habitants sous le choc. "Je suis très triste, c’est la vérité", a confié une mère d’élève à Europe 1. "En plus de l’école, il y a eu la bibliothèque aussi où mes enfants vont tout le temps", a-t-elle déploré. "C’est difficile à comprendre. C’est une école qui est calme d’habitude, qui est comme une seconde maison pour mes enfants", a-t-elle ajouté. 

Une autre mère de famille a raconté à Europe 1 qu’à la découverte de l’école brûlée, "les parents, les enseignants et même la directrice étaient en larmes". Sa fille, émue, a raconté avoir pleuré : "je veux mon école et puis, c’est tout". 

"Un classique de Corbeil". Pour une source policière, "les voitures béliers, c'est un classique de Corbeil". En 2005, un McDonald's de la ville et en 2008, un local associatif avaient été incendiés par des voitures béliers. En 2012, un centre de protection maternelle et infantile (PMI) et une médiathèque avaient été à leur tour incendiés à une semaine d'intervalle.

Une centaine d'habitants des Tarterêts avaient alors participé à une marche pour dénoncer la violence et les incendies répétés contre les services publics de leur quartier. 

>> LIRE AUSSI - Toulouse : 200 policiers mobilisés pour une vaste opération