La vieille dame et son agent de sécurité

  • A
  • A
La vieille dame et son agent de sécurité
@ MAX PPP
Partagez sur :

Une Avignonnaise a dû engager un vigile pour protéger sa mère, molestée par des collégiens.

Ce n’est pas un garde-malade mais bien un agent de sécurité qui prend soin de Fatima. La fille de cette vieille dame de 86 ans s’est résolue récemment à engager un vigile pour la protéger. Ceux qui la menacent sont des élèves du collège Roumanille, situé à deux pas de son pavillon, dans le quartier de la Croix-Rouge, à Avignon.

"Ils se disputent entre eux et après ça part en live", raconte la fille de Fatima, au micro d’Europe 1. Elle a pris peur le jour où elle a vu "50 à 100 gamins qui ont pris d’assaut la maison en montant sur le grillage et en jetant des objets lourds, comme des boules de pétanque, des gros cadenas". "Et si maman avait été dans le jardin, il est certain que les boules de pétanque auraient pu atterrir sur sa tête", assure-t-elle.

Le vigile, prénommé Damien, prend place devant le pavillon de Fatima tous les jours de la semaine, entre 16 heures et 17 heures, à la sortie des cours, raconte le journal La Provence.

C’est lui, 1m85 pour 100 kilos, qui fait désormais face aux collégiens. Qui sont visiblement peu impressionnés par le colosse. "Ils me crachent dessus, ils m’insultent", témoigne-t-il au micro d’Europe 1.

Employer un vigile coûte 200 euros par mois à la fille de Fatima. Les autres voisins du collège estiment que c’est à la police d’assurer leur sécurité. Une pétition a d'ailleurs été adressée au maire d’Avignon. Des collégiens répondent qu’ils sont stigmatisés à tort.