La Réunion : un bodysurfer perd sa jambe après une attaque de requin

  • A
  • A
La Réunion : un bodysurfer perd sa jambe après une attaque de requin
Un bodyboarder a perdu une partie de sa jambe droite samedi, sectionnée au niveau de la cuisse par un requin, sur l'île de la Réunion.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le jeune homme de 24 ans surfait sans planche au large de l’Etang-Salé, dans une zone non autorisée.

L'attaque. Un bodysurfer de 24 ans a perdu une partie de sa jambe droite, samedi vers 16h, sectionnée au niveau de la cuisse par un requin, près de la commune de l’Etang-Salé sur l'île de la Réunion. "Le jeune homme a été rapidement pris en charge par les premiers témoins qui ont été ensuite relayés par les maîtres nageurs sauveteurs. Il est en cours de transfert sur le centre hospitalier de Saint-Pierre" mais "le pronostic vital est engagé", détaille la préfecture de l'île sur son site internet.

En zone non autorisée. Le jeune homme surfait sans planche (d'où l'appellation "bodysurfer) hors des zones autorisées, à environ 300 mètres de la zone de baignade surveillée la plus proche. "La victime se trouvait à une quinzaine de mètres du bord où il prenait les vagues en faisant ce qu'on appelle 'le taxi', c'est-à-dire qu'il nageait sans planche dans le même sens que la vague, se faisait rattraper et ensuite porter par les flots jusqu'à la plage", décrit pour sa part le site d'information locale Zinfo974.com, citant des témoins.

Des opérations de pêche ciblées. "Le comité des pêches mobilise plusieurs navires de pêche professionnelle de l’Etang Salé pour engager la procédure post-attaque", précise la préfecture. Des opérations de pêche ciblées vont donc avoir lieu aux alentours immédiats du lieux de l’attaque.

Une première.... à l'Etang-Salé. Ce n'est pas le premier accident du genre sur l'île. En juillet, une adolescente avait été attaquée par un requin alors qu'elle se baignait, poussant l’État à concocter un plan renforcé pour les baignades. Et l'été 2012, une série d'attaques mortelles de surfeurs avait déjà ébranlée la Réunion. En septembre dernier, c'est même un chien qui avait été victime d'une attaque de squale. Aucune attaque de requin n'avait toutefois été observée jusqu'à présent à l'Etang-Salé.