La prison refuse de le payer 1,88 euro

  • A
  • A
La prison refuse de le payer 1,88 euro
@ MAX PPP
Partagez sur :

Durant près de 6 mois, un détenu a travaillé à la prison de Mulhouse pour 1,33 euro de l'heure.

Pas question pour la maison d'arrêt de Mulhouse de payer les 55 centimes de l'heure en plus dus à l'un de ses détenus. Durant près de six mois, Mathieu a travaillé à la bibliothèque de la prison pour 1,33 euro de l'heure. Une somme non conforme à la loi pénitentiaire adoptée en 2009 et qui impose une rémunération au moins supérieure ou égale à 20% du Smic, soit 1,88 euro de l'heure. Au final, le détenu en question que 112 euros par mois alors qu'il aurait dû toucher 158 euros.

A sa sortie de prison, Mathieu a pris connaissance de la réglementation et a réclamé la somme qui lui était due. "Mais la direction de l'établissement a refusé de faire droit à sa demande arguant que 'la rémunération ne se fait pas en heure mais sur la base d'une journée de travail'", indique un communiqué de l'Observatoire international des prisons. Sauf que cet argument se réfère à l'ancienne législation.