La prise d'otages à Besançon est terminée

  • A
  • A
La prise d'otages à Besançon est terminée
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le preneur d'otage a été neutralisé par un tir de pistolet à impulsions électriques.

La prise d'otages aura duré un peu plus de 4 heures. A 12h53, les cinq derniers enfants retenus et leur institutrice ont été libérés à l'école maternelle Charles Fourier, à Besançon. Les policiers du GIPN ont profité de la livraison des repas pour intervenir dans la classe et séparer les enfants et l’institutrice du preneur d’otages.

Chatel souligne "le sang froid remarquable de l'institutrice"

C'est le ministre de l'Education nationale Luc Chatel qui a annoncé cet heureux dénouement, saluant "le sang-froid remarquable de l'institutrice". Cette dernière et les enfants sont sortis de l’école sous les applaudissements des 200 personnes rassemblées autour de l’école maternelle. Les parents et les enfants ont été isolés au sein d'une cellule psychologique. Tous sont sains et saufs, de même que le preneur d'otages.

Le forcené a été maîtrisé au pistolet électrique. Le jeune homme est sorti par l'arrière de l'école, escorté par les policiers, le visage et le haut du corps dissimulés sous une couverture.

Le preneur d'otages très fragile

Le preneur d'otages, un jeune homme du quartier scolarisé dans les environs en 2009, souffrirait d'importants troubles psychologiques avec des tendances suicidaires. Il avait demandé une arme pour se suicider pendant la prise d'otages. Armé de deux sabres, il avait fait irruption, lundi matin, dans une salle de classe de l'école Charles Fourier, dans le quartier de La Planoise, à Besançon.

Lundi matin, 20 enfants, âgés de 4 à 6 ans, une institutrice et une assistance maternelle d'une classe moyenne section avaient été pris en otage. Cinq enfants avaient été relâchés avec l'assistante maternelle vers 9h45, puis dix autres enfants peu après 10h.