La mystérieuse arrivée d'un demandeur d'asile… en jet privé

  • A
  • A
La mystérieuse arrivée d'un demandeur d'asile… en jet privé
@ Max PPP
Partagez sur :

INFO E1 - Hakan Huzan, quatrième fortune de Turquie au début des années 2000, est recherché par son pays natal depuis plusieurs années.

Le demandeur d'asile est arrivé en jet privé et avec une somme d'argent colossale sur lui. La scène s'est déroulée il y a 15 jours, à l'aéroport du Bourget, près de Paris. Ce demandeur d'asile d'origine turque était la quatrième fortune de son pays au début des années 2000. En délicatesse avec les autorités, il a reçu, pour l'heure, le droit de rester en France.

Une somme d'argent colossale sur lui. La scène improbable s'est déroulée il y a 15 jours. Un jet privé, en provenance de Dubaï, atterrit à l'aéroport du Bourget. L'un des hommes qui en descendent est turc. Il n'est pas là pour un voyage d’affaires, mais pour demander l’asile à la France. Autre fait surprenant : il a sur lui une somme d'argent colossale, selon les informations d'Europe 1.

Il possède 220 entreprises. Il faut le dire qu'il ne s'agit pas d'un demandeur d'asile comme les autres. Hakan Huzan est recherché par la Turquie depuis plusieurs années. Membre d'une famille aussi riche que sulfureuse, il figurait au quatrième rang des fortunes de son pays, au début des années 2000. Cet homme, propriétaire de deux clubs de foot et de grands organes de presse, possède au total 220 entreprises.

Un ennemi du pouvoir turc. Mais dans les années 2000, la situation se gâte. Mêlés à des affaires d'escroqueries s'élevant à des milliards d'euros, Hakan Huzan et sa famille, qui se sont également engagés dans un parti politique populiste, deviennent les ennemis du pouvoir turc.

Autorisé à rester en France. Depuis, deux des frères Huzan ont choisi la France pour se réfugier. Le premier, âgé de 54 ans, a ainsi échappé à une peine de 23 ans de prison dans son pays d'origine. Le second, âgé de 47 ans, est donc arrivé il y a 15 jours, dans ce jet privé. Pour l'heure, Paris lui accorde le droit de rester.