La mère confiait son désarroi sur le Net

  • A
  • A
La mère confiait son désarroi sur le Net
@ Montage photo MAXPPP
Partagez sur :

Sur des forums, Agnès Dupont de Ligonnès évoquait ses problèmes de couple et d’argent.

"Je ne vais pas bien, je suis malheureuse. Mon homme refuse de se pencher sur la question. Il est absent toute la semaine. Et voilà ce soir, il rentre tard et moi je n’aurai qu’une envie encore et encore : pleurer !". Voilà le type de message que laissait sur des forums de discussion Internet Agnès Dupont de Ligonnès, la mère de famille nantaise, retrouvée assassinée avec ses enfants, le 21 avril, dans leur maison familiale à Nantes.

"En manque de tendresse, d’amour"

Dans ces messages, postés en 2004 et en 2008, Agnès Dupont de Ligonnès décrit sa solitude et semble sous l’emprise de son mari. "Je vais mal, je suis en manque de tout : de tendresse, d’amour, d’amis communs, de sexe… de tout !!!!" écrit t-elle.

Toujours sous un pseudo, la mère de famille parle de son époux, Xavier, comme "un mari vieux jeu (…) le père est le chef, il donne un ordre, on l’exécute sans avoir à questionner ni à comprendre". Dans un autre post, elle dit que son époux a toujours été "macho, froid, raisonné et cadré". Avant d'ajouter : "mais là avec les soucis de boulot et de fric, ca devient l’enfer".

"On a de gros problèmes de fric"

Agnès Dupont de Ligonnès évoque également les soucis financiers du couple. "On a de gros problèmes de fric. Il a monté sa boîte il y a quatre ans avec mon argent, et ça traîne, ça traîne, ça traîne (…) C’est vrai je lui en veux, c’est terrible, comment ne pas lui en vouloir. Il a perdu tout mon argent", confie t-elle, dans un autre commentaire.

Lundi, une amie d'enfance de la mère de famille avait confié au Figaro, avoir reçu un mail d’Agnès où celle-ci lui faisait part de ses problèmes d’argent."Elle s'était aperçue que son mari avait dilapidé tout l'argent de son propre héritage. Elle s'était aussi rendu compte que les activités professionnelles de son époux ne rapportaient rien", a t-elle raconté au quotidien.

Dernier sujet troublant évoqué par Agnès Dupont de Ligonnès : le thème de la mort, dont elle semble avoir parlé à plusieurs reprises avec son époux. "Lui demander si on est heureux ? La réponse de mon mari est toujours la même, confie t-elle, "si on pouvait tous mourir demain ? quel pied".