La méningite sème la panique dans un village

  • A
  • A
La méningite sème la panique dans un village
@ CAPTURE GOOGLE STREET VIEW
Partagez sur :

Un garçonnet est mort de façon foudroyante et deux autres ont été atteints en Moselle.

Dans la commune de Pagny-sur-Moselle, petite commune de 4.000 habitants en Moselle, c'est la panique. Depuis une dizaine de jours et la mort d'un jeune garçon de 8 ans de façon foudroyante, la méningite est sur toutes les lèvres, nous apprend une auditrice via le téléphone rouge d'Europe 1. Un peu plus tard, en effet, deux nouveaux cas de méningite ont été déclarés sans lien apparent formel.

Ces trois cas ont provoqué de vives inquiétudes des parents d'élèves, d'autant qu'ils n'ont jamais reçu la moindre information des services sanitaires. "Il n'y ait pas eu d'informations, aucune", témoigne au micro d'Europe 1, Claire, habitante de la commune.

Réunion d'information dans la soirée

Même si ce cas de méningite s'est avéré mortel, il ne semble pas qu'il soit contagieux, ce qui justifierait que les autorités sanitaires n'aient pas déclencher le processus de déclaration obligatoire. Cela aurait conduit à la fermeture ponctuelle de l'école, ainsi que des examens médicaux pour toutes les personnes qui sont entrées en contact avec le garçon.

Sur l'insistance des parents d'élèves, une réunion d'information s'est tenue à la mairie en début de soirée mardi. La maire de la commune a manifesté sa colère contre l'absence de communication des professionnels de santé. L'agence régionale de santé se justifie en expliquant que le premier cas n'avait pas de lien avec les deux autres, et qu'ils ne provenaient pas de la même souche de méningite.

Si vous avez une information à nous communiquer, vous pouvez joindre le Téléphone rouge d'Europe 1, au 01.47.23.56.78.