La "Madoff tourangelle" interpellée

  • A
  • A
La "Madoff tourangelle" interpellée
Une quinquagénaire a été mise examen pour abus de confiance et exercice illégal de la profession de banquier et écrouée mardi.@ Max PPP
Partagez sur :

L’escroquerie montée par une ancienne employée de banque se monte à près de 3 millions d’euros.

Elle est soupçonnée d'avoir soutiré près de trois millions d'euros à des dizaines de voisins, amis et même des membres de sa famille. Une quinquagénaire, ex-employée de banque de la région de Bourgueil, en Indre-et-Loire, a été mise examen pour abus de confiance et exercice illégal de la profession de banquier et écrouée mardi.

Après avoir été licenciée par sa banque, la faussaire s'était reconvertie dans le conseil en placements avec des rendements pouvant atteindre 10% par an. Les premières victimes auraient perçu leurs intérêts grâce à l'argent déposé par les victimes suivantes, sur le mode des escroqueries pyramidales dont l'Américain Bernard Madoff a été l'une des images emblématiques.

Certaines victimes ont versé jusqu’à 200.000 euros

Ancienne conseillère municipale de Benais, petite commune de 900 âmes , la femme inspirait confiance. A tel point que certaines victimes de l’escroquerie sont allés jusqu’à lui verser 200.000 euros, selon une source proche du dossier. D'autres ont même emprunté pour investir dans ces placements prétendument juteux, indique La Nouvelle République qui a révélé l'affaire.

"Nous recensons, pour l'heure, une quarantaine de dépôts de plaintes", indique la directrice départementale de l'Association d'aide aux victimes d'infractions pénales l'Adavip. "Compte tenu des sommes avancées et de la médiatisation de l'affaire, nous nous attendons à ce que d'autres victimes se fassent connaître. Il s'agit là d'une affaire remarquable de par son ampleur."