La lettre de Ligonnès à son beau-frère

  • A
  • A
La lettre de Ligonnès à son beau-frère
Dans un courrier daté du 8 avril dernier, Xavier Dupont de Ligonnès, comment toucher à sa place les allocations chômage le plus longtemps possible.@ MAXPPP
Partagez sur :

Dans ce courrier, il explique comment toucher ses allocations chômage en son absence.

C'est un nouvel élément dans l'affaire Dupont de Ligonnès. Dans un courrier daté du 8 avril dernier, révélé jeudi par le magazine Paris-Match, Xavier Dupont de Ligonnès explique en détail à son beau-frère Bertram comment toucher à sa place les allocations chômage le plus longtemps possible.

"J’ai droit à 2.000 € par mois pendant presque 3 ans"

"Je suis inscrit à Pôle emploi depuis le 1er Mars et toucherai environ 2.000 € le 4 de chaque mois, A CONDITION D'AVOIR ACTUALISE MA SITUATION SUR INTERNET entre le 1er et le 10 de chaque mois ", écrit Xavier Dupont de Ligonnès. Il indique ensuite ses identifiant et code qui donnent l'accès à son compte sur le site de Pôle Emploi. "J’ai droit à 2.000 € par mois pendant presque 3 ans (soit pas loin de 62.000 €)", précise-t-il

L'homme, dont on est sans nouvelle depuis deux mois, se livre à cette manipulation car, comme il a déjà prévenu Bertram dans un autre courrier, il sera bientôt aux Etats-Unis avec toute sa famille sous une fausse identité pour cause d'affaire d'espionnage. "Pour le mois d'Avril, comme nous partons en urgence, nous avons pris le maximum", confie simplement Xavier Dupond de Ligonnès au sujet de ces différents comptes en banque.

Cette lettre, au style froid, apparaît également comme un moyen pour lui de rembourser Beltram qui l’aidé financièrement. "Une fois que tu auras récupéré ce qu'on te doit (13.000 € je crois), verse le reste à Christine (la soeur de Xavier Dupont de Ligonnès) et Maman", ajoute Xavier Dupont de Ligonnès.

Deux lectures possibles de ce document

"Bertram a donné ce courrier à la police et n'a pas utilisé le code pour percevoir les allocations à la place de Xavier Dupont de Ligonnès", a indiqué sur Europe 1 Me Stéphane Goldenstein, l'avocat de la mère et de la soeur de Xavier Dupont de Ligonnès. Selon lui, deux lectures peuvent être faites de ce document. "On peut le voir comme celui d'un homme qui veut escroquer les Assedic ou comme celui d'un homme qui souhaite rembourser ses dettes", a-t-il souligné.

Me Stéphane Goldenstein a également indiqué que que les deux femmes sont "bouleversés". "Elles ne peuvent pas croire en la culpabilité de leur fils et frère", a-t-il ajouté. "Certains éléments sont plus que troublants et elles se raccrochent à ces éléments troublants pour estimer qu'il ne peut pas avoir fait ça", a-t-il précisé.

Soupçonné du meurtre de sa femme et de ses quatre enfants retrouvés morts au domicile familial le 21 avril dernier, Xavier Dupont de Ligonnès est actuellement l'homme le plus recherché de France. Il a été vu pour la dernière fois dans un hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens, dans le Var. Des recherches sont actuellement en cours dans cette ville.