La justice se penche sur des correspondances de Dupont de Ligonnès

  • A
  • A
La justice se penche sur des correspondances de Dupont de Ligonnès
Xavier Dupont de Ligonnès en train de retirer de l'argent à Roquebrune-sur-Argens, dernière fois où il a été vu. @ THOMAS COEX / AFP
Partagez sur :

Un policier et une blogueuse ont comparu devant le tribunal de grande instance de Paris. Ils sont soupçonnés d'avoir volés des correspondances du suspect.

Des correspondances entre Xavier Dupont de Ligonnès et sa sœur, ont elles été volées avant de se retrouver sur Internet ? Mercredi, un policier et une blogueuse ont comparu devant le tribunal de grande instance de Paris, rapporte le quotidien Ouest-France. Le policier, un brigadier-chef à l’office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication, est soupçonné d’avoir transmis à une blogueuse des correspondances de Xavier Dupont de Ligonnès exhumées dans les archives de l’opérateur Free, détaille le quotidien.


Certains échanges ont ensuite été diffusés dans le journal Le Parisien. Et sur un compte Facebook.


Plainte contre X. Une sœur de Xavier Dupont de Ligonnès avait déposé plainte contre X en mai 2012 pour atteintes au secret des correspondances et au droit des personnes. 

Interdiction d'exercer requis. Mercredi, le procureur a requis une amende de 1000€ pour le diffuseur, deux mois de prison avec sursis et quatre mois d’interdiction d’exercer pour le policier. Le délibéré est attendu le 23 mars.

Une affaire sanglante. En avril 2011, les corps d'Agnès Dupont de Ligonnès et de ses quatre enfants âgés de 13 à 20 ans, ont retrouvés sous la terrasse de la maison familiale à Nantes. Le principal suspect, Xavier Dupont de Ligonnès, le père de famille, n'a toujours pas, à ce jour, été retrouvé.