La greffière se servait dans la caisse

  • A
  • A
La greffière se servait dans la caisse
Une greffière est soupçonnée d’avoir volé 650.000 euros au tribunal de Saint-Etienne.@ Capture écran Google Street View
Partagez sur :

Une fonctionnaire est soupçonnée d’avoir volé 650.000 euros au tribunal de Saint-Etienne.

L’INFO. Elle est suspectée d’avoir puisé dans les caisses du tribunal de Saint-Etienne pour financer ses achats personnels. Une greffière du tribunal de grande instance de Saint-Etienne, en charge de la gestion des dépenses du tribunal, aurait détourné près de 650.000 euros entre 2002 et 2012, selon une information révélée par le Parisien mardi. Elle a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire.

Des comptes maquillés. L’enquête de la direction interrégionale de la police judiciaire de Lyon a débuté en décembre 2012. A l’époque, des anomalies dans les comptes du tribunal de grande instance de Saint-Etienne avaient poussé la justice à ouvrir une enquête préliminaire. Les policiers ont alors découvert des opérations comptables destinées à masquer la fraude de la greffière. En poste depuis 1996, la fonctionnaire avait jusqu’alors réussi à masquer ses agissements frauduleux.

Un train de vie luxueux. La greffière a reconnu avoir dépensé la totalité de la somme dérobée pour alimenter son train de vie. A son domicile, les policiers ont découvert une importante garde-robe, ainsi que des chaussures et des produits de beauté de luxe. Son mari, également greffier au TGI de Saint-Etienne, sera convoqué ultérieurement en vue d'une mise en examen, selon le parquet.