La foudre tombe sur le parc Monceau : un enfant en réanimation

  • A
  • A
La foudre tombe sur le parc Monceau : un enfant en réanimation
Onze personnes ont été blessées par la foudre au Parc Monceau, samedi@ MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Partagez sur :

La foudre s'est abattue sur le parc Monceau avec les forts orages de samedi après-midi. Deux adultes et neuf enfants ont été blessés. 

L'ESSENTIEL

La foudre est tombée sur le parc Monceau, dans le 8e arrondissement de Paris, samedi après-midi. Un groupe de onze personnes, neuf enfants et deux adultes qui les accompagnaient, ont été blessés.

Les informations à retenir : 

- La foudre est tombée sur le parc Monceau vers 15h30

- Onze personnes dont neuf enfants ont été blessées

- Un enfant se trouvait toujours en réanimation, samedi soir

Un goûter d'anniversaire. Les enfants, âgés de 7 à 8 ans, participaient à un goûter d'anniversaire lorsqu'il s'est mis à pleuvoir fortement. "Pour se mettre à l'abri, ils se sont réfugiés sous un arbre", a expliqué sur place Karen Taieb, conseillère de Paris. Neuf personnes dont deux adultes ont été blessés lorsque l'orage a touché le parc. Six d'entre eux, "touchés par la foudre" ont été gravement atteints d'après Vincent Baladi, maire adjoint de l'arrondissement. "On a des brûlures", a-t-il ajouté, précisant que les blessures n'étaient pas dues à la chute d'un arbre. 

Un enfant en arrêt cardiaque. Pascal, un pompier, en congé et en civil, se trouvait à proximité du parc lorsqu'une personne l'a averti qu'un groupe avait été touché par la foudre. "Je suis immédiatement intervenu et là, j'ai vu un groupe de personnes totalement hébétées, assises par terre, couchées", a-t-il témoigné sur Europe 1. "Un des enfants était en arrêt cardiaque, donc j'ai immédiatement fait un massage cardiaque et une ventilation artificielle", a poursuivi Pascal, qui est resté sur place jusqu'à l'arrivée des secours. Plus de 80 pompiers et 29 engins ont été dépêchés sur place et le parc a été bouclé. 

Six blessés graves. Les victimes ont été transportées aux hôpitaux Pompidou et Necker. Dans ce dernier, une cellule d'urgence médico-psychologique a été ouverte. Les familles peuvent la contacter via le 15. Quatre enfants et deux adultes se trouvaient en "état d'urgence absolue". "Quand le courant traverse le corps humain et repasse dans le sol, cela cause des blessures internes et des arrêts cardio-respiratoires", a indiqué sur Europe 1 le médecin Gérald Kierzek

Trois enfants sous surveillance. Trois des enfants placés en urgence absolue étaient simplement maintenus sous surveillance, samedi soir, selon le professeur Pierre Carli de l'hôpital Necker. Les médecins devaient notamment vérifier que "ce qui se produit au cours d'un foudroiement tels que traumatismes et brûlures, est contrôlé et diagnostiqué", a-t-il précisé. Un quatrième enfant, celui qui a été secouru par le pompier, présente un pronostic "probablement plus sérieux" d'après le professeur. "Il est hospitalisé actuellement en réanimation". Pour les trois adultes, les nouvelles étaient "plutôt bonnes", des examens complémentaires restant à réaliser.