La femme tuée à Saint-Denis a été identifiée

  • A
  • A
La femme tuée à Saint-Denis a été identifiée
@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Les empreintes ont parlé : le corps de la femme retrouvée à Saint-Denis est bien celui de Hasna Ait Boulahcen. 

Hasna Ait Boulahcen, la cousine d'Abdelamid Abaadou, le chef opérationnel présumé des attentats de Paris, a été formellement identifiée parmi les trois corps découverts à l’intérieur de l’appartement de Saint-Denis, après l'assaut du Raid de mercredi. Selon les informations d'Europe 1, les empreintes digitales confirment son identité. Par ailleurs, son passeport a été retrouvé dans un sac à main dans l’appartement. Outre celui de Abbaoud et le sien, un troisième corps a été découvert. Il s’agirait de celui d’un homme, encore non identifié.

Une radicalisation brutale. Née en France en 1989, Hasna Ait Boulahcen travaillait jusqu'en 2012 dans une entreprise de BTP à Epinay sur Seine. Des témoins la décrivent comme une jeune fille "un peu paumée", "extravertie", qui "buvait de l’alcool".  Elle se faisait appeler la "femme cow-boy" car elle portait toujours un grand chapeau. Mais ça, c’était avant.

Car depuis six mois, elle s'est "brutalement radicalisée", selon sa famille, interrogée par la police. "C'est un lavage de cerveau", déplore la mère, dont le domicile à Aulnay, en région parisienne, a été perquisitionné jeudi. "Elle était instable, elle s'était fabriquée sa propre bulle, elle ne cherchait aucunement à étudier sa religion, je ne l'ai jamais vue ouvrir un Coran", a également déclaré son frère.