La conductrice de bus et le "petit con"

  • A
  • A
La conductrice de bus et le "petit con"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une conductrice va faire l’objet d’un rappel à la loi pour avoir dit "petit con" à un collégien.

Elle juge la convocation "inadmissible". Une conductrice de car scolaire de la région de Calais va passer dans le bureau d’un délégué du procureur, le 30 juin prochain, pour un rappel à la loi. Le motif ? Avoir traité de "menteur" et de "petit con", un collégien qu’elle transportait dans son bus de ramassage scolaire entre Fréthun et Blériot, dans le Calaisis.

L'élève avait vivement protesté car il était placé depuis deux jours par la conductrice à l'avant du véhicule, avec d'autres élèves parmi lesquels figurait l'un de ses camarades qui l'aurait agressé auparavant. Un fait ignoré par la conductrice.

Il filme la scène avec son portable

Le 28 avril, l'élève a affirmé - à tort selon la conductrice - que son père était venu la voir pour lui demander que son fils ne se retrouve plus à proximité de l'élève avec qui il avait eu maille à partir. La conductrice reconnait l’avoir alors traité de "menteur" et de "petit con", ajoutant que le collégien avait filmé la scène avec son portable.

Les parents du jeune adolescent ont porté plainte à la gendarmerie le soir même, avant que la conductrice ne soit convoquée par le parquet. "Les gendarmes m'ont dit que ça aurait pu se régler à l'amiable", a-t-elle poursuivi, indiquant n'avoir eu "aucun contact" avec les parents.

Convoquée pour injures publiques

Le parquet de Boulogne-sur-Mer a confirmé la convocation de Nicole Guibon pour "injures publiques" le 30 juin devant un délégué du procureur pour un rappel à la loi, sans pouvoir fournir davantage de précisions sur le fond du dossier.