La "combine" des douaniers ripoux

  • A
  • A
La "combine" des douaniers ripoux
Les policiers ont découvert par hasard les vols qu'auraient commis des douaniers.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les policiers ont découvert par hasard les vols qu'auraient commis huit douaniers, révèle Le Figaro.

Ils étaient des douaniers chevronnés, affectés à une tâche particulièrement sensible : le contrôle de valises suspectes dans la zone bagage de l'aéroport de Roissy. Mais en enquêtant sur un trafic de drogue, des policiers se sont aperçus que plusieurs douaniers détournaient en fait des valises contenant de l'argent. Huit d'entre eux ont été arrêtés. Le Figaro révèle vendredi comment l'enquête a permis de remonter jusqu'à eux.

Le douanier piquait les valises

Tout commence il y a deux mois par une banale surveillance dans une enquête sur un réseau international de cocaïne. Des policiers de l'Office central de lutte contre le trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) mettent en place une filature pour démasquer les trafiquants. Mais c'est en fait un douanier qu'ils surprennent en train de voler la valise - pleine d'argent liquide - qu'ils surveillaient.

Les policiers vérifient tout de même que ce douanier n'a pas agi sur ordre de sa hiérarchie. Mais ses chefs "tombent des nues" et assurent qu'il n'était pas en mission. C'est donc une nouvelle enquête qui commence et le douanier est placé sous surveillance étroite. "À l'origine, les policiers, qui pensaient avoir affaire à un agent véreux agissant en solitaire, envisageaient de purger l'épisode en l'interpellant sur-le-champ", explique une source proche du dossier au Figaro.

Un trio efficace

Mais les enquêteurs s'aperçoivent rapidement que le douanier a un complice - un de ses collègues qui travaille également en zone bagage. Le duo semble également être de mèche avec un troisième homme, un douanier à la retraite "qui assure un rôle logistique en accueillant et conduisant ses comparses vers des institutions bancaires pour y déposer leur butin", précise Le Figaro.

Les comptes en banque des douaniers indélicats ont été passés au crible. A ce stade de l'enquête, les policiers estiment qu'ils ont pu détourner plus de 2 millions d'euros. Lors de perquisitions aux domiciles des trois suspects, ils ont découvert des liasses de billets - en euros et en dollars.

Des comptes en banque un peu trop fournis

Les policiers n'étaient pas au bout de leurs surprises. En garde à vue, les trois douaniers ont lâché les noms de cinq complices présumés. Selon Le Figaro, il s'agirait "de modestes fonctionnaires qui disposeraient pour certains de comptes bancaires à l'étranger, pour d'autres de coquettes sommes en liquide à leur domicile".

L'enquête devra désormais déterminer si ces douaniers indélicats ont utilisé les moyens perfectionnés mis à leur disposition dans le cadre de leur mission pour cibler les bagages qu'ils dérobaient. Les policiers se demandent pas ailleurs s'ils n'auraient pas fermé les yeux sur certains trafics, en échange de "quelques" billets.