La colonie de vacances tourne mal

  • A
  • A
La colonie de vacances tourne mal
@ MAXPPP
Partagez sur :

Huit enfants ont été blessés dans l'accident de minibus provoqué par le directeur d'une colonie.

La blague aurait pu tourner au drame. Le directeur d'une colonie, au centre de vacances de Pontcirq, dans le Lot, voulait amuser les enfants qu'il conduisait à bord d'un minibus en faisant des dérapages. Ils ont eu un accident.

L'homme, d'une trentaine d'années, a perdu le contrôle du véhicule qui a fait deux tonneaux. Huit enfants, originaires de Fontenay-sous-Bois en banlieue parisienne, ont été blessés. Agés de 6 à 8 ans, ils ont été conduits aux urgences de l'hôpital de Cahors. L'un d'entre eux souffre d'une fracture au bras, un deuxième a eu la clavicule cassée. Les autres ont eu des coupures superficielles.

Le directeur sera jugé en correctionnelle

Le procureur à Cahors, Eric Séguin, a annoncé que le directeur de la colonie sera jugé en correctionnelle. "Il fera l'objet d'une procédure classique de comparution devant le tribunal correctionnel pour blessures involontaires par manquement aux obligations de sécurité", a-t-il ajouté. Outre la conduite dangereuse, le directeur de la colonie de vacances a conduit sans permis adéquat le minibus qui était également en surcharge, a relevé le procureur.

Le procureur à Cahors a relevé plusieurs manquements à la sécurité, dont la surcharge du véhicule qui transportait onze personnes, au lieu des neuf autorisées. Le directeur de la colonie de vacances a été entendu par les gendarmes, d'autres responsables de la colonie devraient prochainement être entendu.

Le maire de Fontenay-sous-Bois envisage de porter plainte contre le directeur de la colonie. "Il ne s'est pas comporté en adulte responsable", a estimé Sylvie Tricot-Devert, adjointe au maire de Fontenay-sous-Bois. Les enfants, dont le séjour prenait fin samedi, ont regagné la région parisienne.