La cellule djihadiste de Bruxelles voulait à nouveau frapper la France

  • A
  • A
La cellule djihadiste de Bruxelles voulait à nouveau frapper la France
@ Reuters
Partagez sur :

Le parquet fédéral belge a confirmé que la cellule djihadiste de Bruxelles voulait à nouveau commettre un attentat en France.

L'objectif de la cellule djihadiste basée à Bruxelles était de frapper à nouveau la France, mais elle s'est décidée dans l'urgence à lancer des attaques dans la capitale belge, a rapporté dimanche le parquet fédéral belge, confirmant des informations de presse.

Une décision prise dans l'urgence. "Le parquet fédéral confirme qu'il ressort de plusieurs éléments de l'enquête que l'objectif du groupe terroriste était de frapper à nouveau la France et que c'est pris de court par l'enquête qui avançait à grands pas qu'ils ont finalement décidé dans l'urgence de frapper Bruxelles", explique le parquet dans un bref communiqué, au lendemain de l'arrestation d'un des suspects clés, Mohamed Abrini.