L’incompréhension de l’ex-avocate de Meilhon

  • A
  • A
L’incompréhension de l’ex-avocate de Meilhon
Ex-avocate de Tony Meilhon, Me Cécile Bienvenue considère que son ancien client aurait clairement dû bénéficier d'un suivi psychologique en prison@ REUTERS
Partagez sur :

Pour Me Bienvenu, le passage à l’acte dans l’affaire Laëtitia "n’était pas prévisible".

Me Cécile Bienvenu ne comprend pas. Cette avocate a défendu Tony Meilhon, l’homme suspecté du meurtre de Laëtitia, près de Saint-Nazaire, dans plusieurs affaires de braquages. Un crime d’une telle violence était-il prévisible ? "A mon avis, non. [J’étais] à 10.000 lieux d’imaginer qu’il puisse commettre un meurtre, découper comme ça le cadavre de la personne", a confié Me Bienvenu au micro d’Europe 1.

Les analyses ADN ont confirmé que les éléments de corps retrouvés par les enquêteurs mardi appartenaient bien à Laëtitia. L’étang où a eu lieu la macabre découverte va désormais être vidé, a indiqué le procureur de la République de Nantes, Xavier Ronsin.

"J’étais extrêmement étonnée car la personne que j’avais rencontrée, dans mon esprit, n’était pas capable de commettre de tels faits, notamment le corps démembré", a expliqué Me Bienvenu. Pour cette avocate, "il y a eu un passage à la violence extrême que je me m’explique pas. Sauf peut-être par la prise de substances illicites et le fait qu’il n’ait pas eu de suivi en prison".

"La prison peut créer des monstres. Il aurait fallu un véritable suivi de Tony Meilhon en prison", regrette aujourd’hui Me Bienvenu. Qui estime que son ancien client, aujourd’hui incarcéré, pourrait désormais mettre fin à ses jours, "sans parler".