L'hommage de Marignane à son "héros"

  • A
  • A
L'hommage de Marignane à son "héros"
Quelque 2.000 personnes ont défilé dans le silence le plus complet lundi dans le centre de Marignane.@ MAXPPP
Partagez sur :

2.000 personnes ont défilé lundi en mémoire du sexagénaire tué alors qu'il tentait de stopper des braqueurs.

L'INFO. Quelque 2.000 personnes ont défilé dans le silence le plus complet lundi dans le centre de Marignane, à la mémoire d'un sexagénaire tué alors qu'il tentait de stopper deux braqueurs. Peu avant 18h le cortège a démarré tout près de la "Civette du rampal", le bureau de tabac cible du vol, dont le rideau avait été tiré. En tête du défilé, les élus de la ville dont le maire, tous revêtus d'une chemise blanche, portaient la seule banderole de la marche. "Ton acte courageux t'a coûté la vie. Jacques, merci pour tes valeurs. Marignane t'accompagne", pouvait-on lire à côté de la photo de Jacques Blondel, tué jeudi en fin d'après-midi d'un coup de fusil à pompe porté par l'un des deux malfaiteurs.

L'épouse absente de la marche. Dans la foule figurait aussi la belle-fille de la victime, avec sa fille de 15 mois présente dans la voiture de son grand-père au moment du drame. L'épouse de Jacques Blondel, présente lors des faits, en revanche n'a pas souhaité participer à la marche, ne souhaitant revenir dans l'immédiat sur les lieux de l'événement. La marche s'est achevée par deux longues minutes d'applaudissements.

>> A lire aussi - TEMOIGNAGE  - "il a fait un acte héroïque"

Jacques Blondel, un retraité d'Air France de 61 ans, a été tué alors qu'il tentait de désarmer les braqueurs, qu'il avait repérés sur leur scooter et poursuivis avec sa voiture. Le duo, muni d'un fusil à pompe, venait de braquer un tabac du centre-ville. Un des deux malfaiteurs a ensuite été rapidement interpellé, dans la ville voisine de Vitrolles. Agé tout juste de 18 ans, il a été mis en examen samedi pour "vol avec arme" et "meurtre afin d'assurer l'impunité de son auteur", faits passibles de la réclusion criminelle à perpétuité. Son complice est toujours recherché.