L'auto-école vendait les permis de conduire

  • A
  • A
L'auto-école vendait les permis de conduire
Un complice passait le code et le permis de conduire à la place des candidats en échange de 3.000 euros.@ MAXPPP
Partagez sur :

La gérante d'un établissement a été écrouée pour escroquerie à Marseille.

Le deal était clair : pour 3.000 euros, le code et le permis de conduire étaient passés par une tierce personne. Telle était la méthode pratiquée par une auto-école marseillaise. Plusieurs dizaines de candidats ont ainsi versé la somme demandée pour obtenir leur permis sans effort. La méthode était infaillible : tout échec était remboursé.

Sept personnes ont été placées en garde à vue le 14 février dernier après la découverte du pot-aux-roses par les enquêteurs. Trois suspects ont été mis en examen pour "escroquerie en bande organisée". La gérante de l'auto-école, dont l'établissement était situé rue La Fayette, dans le 1er arrondissement, a ensuite été écroué ainsi qu'un des membres du réseau. Ce trafic de permis était pratiqué depuis 18 mois, indique le quotidien local La Provence.

Des gens "totalement inaptes" à la conduite

Les principaux instigateurs de l’escroquerie étaient connus des services de police. La gérante de l'établissement, une quinquagénaire, avait déjà été condamnée pour des faits similaires. Quant à ses deux complices en charge du recrutement des candidats à la mascarade, ils portaient un bracelet électronique après des condamnations pour vols. C'était l'un d'eux qui passait ensuite les épreuves à la place des candidats.

Pour parvenir à leurs fins, les escrocs ont dû produire des dizaines de faux documents. Parmi les bénéficiaires, indique une source proche de l’enquête citée par Le Parisien, figurent des gens "totalement inaptes" à la conduite, notamment pour des raisons médicales.