L'armée protégera les écoles juives "si nécessaire"

  • A
  • A
L'armée protégera les écoles juives "si nécessaire"
@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

ATTENTAT - Le président du Crif a avancé que l'armée pourrait protéger "si nécessaire" les écoles juives, ainsi que les synagogues.

Alors que la communauté juive a été visé par la prise d'otages du supermarché de la porte de Vincennes, Roger Cukierman, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), a annoncé dimanche que les écoles juives et les synagogues seraient protégés "si nécessaire" par l'armée. Il a également déclaré que, même si le Crif respectait le départ de juifs français pour Israël, il faut "combattre (le terrorisme) en France".

>> LIRE AUSSI - Porte de Vincennes : l'identité des quatre victimes dévoilée 

Un entretien à l'Elysée. "Il nous a été dit que toutes les écoles, toutes les synagogues seraient protégées, si nécessaire, au-delà de la police, par l'armée", a-t-il déclaré sur le perron du palais présidentiel, alors qu'il venait de rencontrer François Hollande. 

À la suite de la marche républicaine, le président de la République, se rendra, par ailleurs, dimanche soir à 19 heures, à la Grande synagogue de Paris, rue de la Victoire. L'Elysée a déclaré que ce déplacement sera l'occasion d'une cérémonie d'hommage aux victimes des attentats des derniers jours. 

>> LIRE AUSSI - Cinq choses à savoir sur les marches de dimanche