L’ancien avocat de Colonna assassiné

  • A
  • A
L’ancien avocat de Colonna assassiné
Antoine Sollacaro, ancien défenseur d'Yvan Colonna, a été tué par balles à Ajaccio.@ MAXPPP
Partagez sur :

Me Antoine Sollacaro a été tué par balles dans une station-service à Ajaccio. Il avait 63 ans.

Il était l'un des plus brillants avocats pénalistes de Corse. Antoine Sollacaro, ancien défenseur d'Yvan Colonna, a été tué par balles mardi matin vers 9 heures à Ajaccio. Agé de 63 ans, il a été abattu de plusieurs balles dans la tête alors qu'il était au volant de sa Porsche grise à une station service où il venait de s'arrêter sur la route des îles Sanguinaires entre son domicile et le centre-ville d'Ajaccio.

Cet assassinat d'un avocat est le premier sur l'île depuis celui de Me Jean Grimaldi, tué par balles le 6 novembre 1991 à Bastia. Selon le conseil national des barreaux (CNB), il s'agit même d'une première en France depuis au moins vingt ans.

"C'était un vrai combattant, un vrai avocat"

"Je suis totalement abasourdi et atterré par cette nouvelle", a réagi Patrick Maisonneuve, qui avait aussi défendu Yvan Colonna. "Je pense bien sûr d'abord à sa famille, que je connaissais. Antoine Sollacaro était un avocat courageux, un avocat qui se battait aux audiences", a-t-il ajouté sur Europe 1. Pour Patrick Maisonneuve, Antoine Sollacaro "n'était pas toujours dans la nuance, mais c'était un vrai combattant, un vrai avocat".

De son côté, Alain Orsoni, le président de l'AC Ajaccio, s'est dit "abasourdi par cette terrible nouvelle". "Je crois que l’on vient de franchir, hélas, les limites de la folie", a-t-il confié à Europe 1.

Il avait défendu Colonna jusqu'en 2011

Avocat du barreau d'Ajaccio, Antoine Sollacaro avait été proche des milieux nationalistes. Il avait assuré jusqu'en 2011 la défense d'Yvan Colonna, condamné à la prison à perpétuité pour l'assassinat du préfet de Corse Claude Erignac en 1998. Il s'était retiré de l'équipe des défenseurs lors du dernier procès devant la cour d'assises spéciale de Paris.