L’agresseur du métro a été écroué

  • A
  • A
L’agresseur du métro a été écroué
Frédéric M. a été mis en examen pour "vol avec violence ayant entraîné la mort", sur une jeune femme de 27 ans, qui a fait une chute mortelle dans le métro parisien.@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Le principal suspect, arrêté lundi, a été mis en examen mercredi soir.

Il n'avait pas simplement bousculé Vy-Ahn N’Guyen violemment. Frédéric M., le principal suspect dans l'enquête sur une agression mortelle dans le métro parisien au lendemain de Noël, aurait en fait dérobé le baladeur de la jeune victime de 27 ans, avant de la pousser très violemment dans les escaliers de la station Etienne-Marcel, selon les informations obtenues par Europe 1.

"Vol avec violence ayant entraîné la mort"

Frédéric M. a été mis en examen et écroué mercredi soir, selon les informations d'Europe 1. Il est poursuivi pour "tentative de vol sans ITT", concernant la tentative de vol d'un iPhone sur une passagère de la rame, et pour "vol avec violence ayant entraîné la mort". Le jeune homme n'aurait pas immédiatement réalisé la gravité de son geste, d'autant que le lendemain de l'incident, il avait quitté la France pour un séjour prévu à Londres. C'est à son retour qu'il aurait appris le décès de la jeune femme et les recherches dont il faisait l'objet.

Pour autant, il ne s'était pas livré à la police, se réfugiant chez sa petite amie à Maisse dans l'Essonne où il a été arrêté lundi en fin de matinée, puis placé en garde à vue dans les locaux de la Brigade des réseaux ferrés à la gare d'Austerlitz à Paris.

Cet homme, déjà connu des services de police, a été identifié à partir de témoignages et d’images de vidéosurveillance. Mais depuis la violente bousculade, il avait modifié son apparence : il s’était coupé les cheveux et rasé la barbe.

Le drame s'était produit à la station Etienne-Marcel et avait provoqué une vive émotion. Selon les premiers éléments de l'enquête, il était établi que le jeune homme avait tenté de voler à une première victime un téléphone portable dans le métro, en vain, avant de s’enfuir en courant. Vy-Ahn N’Guyen, 27 ans, hospitalisée après avoir chuté violemment dans les escaliers, avait succombé à ses blessures.