L'a-t-il tuée parce qu'elle a été violée ?

  • A
  • A
L'a-t-il tuée parce qu'elle a été violée ?
Un homme de 29 ans s'est rendu de lui-même au commissariat pour avouer le meurtre de sa femme.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un homme de 29 ans s'est rendu de lui-même au commissariat pour avouer le meurtre de sa femme.

Il s'est présenté de lui-même en pleine nuit, au commissariat de Versailles, accompagné de ses quatre jeunes enfants. Un homme de 29 ans s'accuse d'avoir tué sa femme dans la nuit de lundi à mardi. Il explique l'avoir battue à mort après qu'elle lui aurait confié avoir été violée. Mais les enquêteurs doutent du scenario.

Battue à mort à coups de ceinture

Le corps de la jeune femme a bien été retrouvé dans l'appartement familial de Mantes-la-Jolie. Elle gisait sur le lit. Selon les informations du Point, la victime aurait été rouée de coups avec une ceinture. Son marie l'aurait achevée "en lui défonçant le crâne". Les enfants, âgés de un à cinq ans, auraient assisté à la scène.

Le suspect assure pour expliquer son geste ne pas avoir supporté que sa compagne ait été violée. Mais les enquêteurs sont dubitatifs sur la véracité de ce scénario. L'homme tiendrait en effet des propos "incohérents". Pour les policiers, il pourrait s'agir d'une possible tentative de "justification" des violences. Les enquêteurs soupçonnent en effet des problèmes psychiatriques chez le jeune homme. Avant son décès, la victime n'avait pas porté plainte pour des faits de viol.

Déjà recherché pour purger une peine de prison

Déjà connu pour des délits routiers et des infractions à la législation sur les stupéfiants, le suspect était recherché pour purger une peine de prison. Il a été placé en garde à vue et est désormais accusé d'homicide volontaire.