Une dizaine de douilles de calibre 7.65 ont été retrouvées par les enquêteurs sur les lieux du triple meurtre de trois Kurdes jeudi matin, a appris Europe 1. Ces munitions correspondent à un pistolet automatique.

Selon les informations d'Europe 1, les victimes auraient été touchées de plusieurs balles chacune. Sakine Cansiz, l'une des fondateurs du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) et la plus connue des victimes, a été la plus touchée.