Kendji Girac cité dans une affaire de fraude au permis de conduire

  • A
  • A
Kendji Girac cité dans une affaire de fraude au permis de conduire
Les candidats au code de la route étaient équipés d'un boîtier qui vibrait pour indiquer la bonne réponse, donnée par un complice.@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

Lundi, le chanteur Kendji Girac a été cité comme témoin par les juges du tribunal de Créteil dans une affaire de fraude au permis de conduire.

Kendji Girac aurait obtenu son précieux papier rose… en l'échange d'un joli chèque. Comme près de 300 autres personnes, son nom a été cité lundi par le tribunal correctionnel de Créteil, dans le Val-de-Marne, dans l'affaire de fraude au permis de conduire pour laquelle comparait une famille, rapporte Le Parisien. Cette dernière est soupçonnée d'avoir mis en place un vaste système de fraude électronique dans ses auto-écoles pour assurer à ses élèves d'obtenir le code de la route.

"Quand j'ai su ça, ça m'arrangeait". Les candidats au code de la route étaient équipés d'un boîtier qui vibrait pour indiquer la bonne réponse, donnée par un complice qui écoutait les questions grâce au téléphone portable du fraudeur. En échange, le candidat versait une somme allant de 1.500 à 2.500 euros. Le chanteur de Gitano s'est expliqué dans un message à la cour : "J’étais en pleine tournée. Quand j’ai su ça, ça m’arrangeait. Je suis allé à l’auto-école avec mon chauffeur. J’ai payé 1.500 euros. La conduite c’était réglo : je sais conduire depuis longtemps". 

D'autres célébrités ont été citées dans cette affaire, parmi lesquelles le journaliste Ali Baddou et les footballeurs Samir Nasri et Jérémy Menez.