Karabatic a "parié", mais pas "triché"

  • A
  • A
Karabatic a "parié", mais pas "triché"
@ REUTERS
Partagez sur :

Placés en garde à vue dimanche, les joueurs de Montpellier doivent être présentés à un juge lundi. 

A peine leur match contre le Paris-SG fini (une défaite 38 à 24), neuf joueurs du club de handball de Montpellier ont été accueillis dimanche par la police et placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de match truqué.

Faisant valoir leur droit au silence, leur garde à vue a été prolongée lundi matin. Les joueurs doivent ensuite être présentés au  juge d'instruction de Montpellier en vue de leur mise en examen. Par ailleurs, trois personnes, des parieurs, ont été interpellées et placées en garde à vue dimanche après-midi à Montpellier.

>> Zoom : Le Montpellier Handball a-t-il triché ?

Qui est concerné ? Outre l'icône du handball français Nikola Karabatic, les joueurs emmenés par les enquêteurs sont Wissem Hmam, Michaël Robin, Dragan Gajic et Primoz Prost. Le kinésithérapeute de l'équipe, Yann Montiège, est parti avec eux. Au total, 17 personnes ont été interpellées dont neuf joueurs. Les autres interpellés sont des personnes de l'entourage des joueurs, dont deux compagnes, ainsi que des personnes en charge de la distribution de produits de la Française des Jeux, a-t-on précisé.

"Ils ont parié", pas "triché"

Lundi matin, Me Eric Dupond-Moretti, l'avocat de Nikola Karabatic et de son frère Luka, a confirmé sur RTL que ses clients avaient "parié" mais "n'ont pas laissé filer le match" et "n'ont pas triché".

Pour l'avocat, il s'agit d'une "infraction sportive" et pas d'"une infraction pénale". "Pour que la justice puisse intervenir dans cette affaire, on a besoin d'un match truqué, faute de quoi, sur le plan pénal, il n'y a rien (...)" a-t-il précisé.

"Personne ne pourra démontrer que le match est truqué, pour une raison simple, c'est que le match n'est pas truqué" avait commenté, plus tôt Me Dupond-Moretti, sur Europe 1.

Selon Me Antoine Camus, avocat de Jeny Priez, la compagne du handballeur Luka Karabatic, a dit lors de sa garde à vue "avoir parié" pour son compagnon et à sa demande et "avec l'argent de celui-ci". "C'est une déclaration qu'elle a fait en plein accord avec Luka, son compagnon", a toutefois précisé le conseil.

Les joueurs gardent le silence

30.09.Handball.Montpellier.Handball.Reuters.930.620

© REUTERS

Après avoir été interrogé vers 18h30 à la sortie de leur match contre le PSG, à la salle Coubertin, à Paris, les joueurs ont été conduits à Nanterre, pour y être interrogés par les enquêteurs de la sous-direction des jeux de la police judiciaire. Leur garde à vue a été prolongée lundi matin.

Pour l'heure, les joueurs ont refusé de commenter les faits qui leur sont incriminés, faisant valoir leur droit au silence. Ils réservent en effet leurs déclarations au juge d'instruction de Montpellier. C'est là qu'ils doivent être transférés mardi en vue d'une possible mise en examen. Le procureur de Montpellier donnera par ailleurs une conférence de presse lundi à 15 heures, rapporte France Info.

"Durant cette garde à vue, ils ont choisi - et ils ont eu raison de le faire - le droit au silence. Et ils répondront bien sûr au juge d'instruction, si juge d'instruction il y a",a encore commenté l'avocat des frères Karabatic.

>> A lire aussi : Paris sportifs, le gouvernement veut légiférer

Soupçons sur des paris inhabituels

A la suite d'une alerte donnée par la Française des jeux en raison de paris anormalement élevés, une information judiciaire a été ouverte autour de la défaite surprise de Montpellier face à Cesson-Sévigné, club d'Ille-et-Vilaine, en match de division 1 en fin de saison dernière.

Des joueurs de Montpellier, club phare du handball français, et des membres de leur entourage sont soupçonnés d'avoir empoché des gains après avoir parié sur une défaite de Montpellier.

30.09.Vignette.Karabatic.Handball.Reuters.168.200

© REUTERS

L'affaire a plongé dans l'incompréhension l'entourage du Montpellier Handball, sacré champion de France chaque année depuis 2008, vainqueur de la Ligue des champions en 2003 et qui compte plusieurs membres de l'équipe de France championne olympique à Londres, dont le meneur de jeu Nikola Karabatic, considéré comme l'un des meilleurs joueurs du monde.

>> A lire aussi : Le Montpellier Handball a-t-il triché ?