Jumelles : toujours sur la piste corse

  • A
  • A
Jumelles : toujours sur la piste corse
La piste des deux jumelles disparues s'arrête dans un bateau entre Marseille et la Corse.@ POLICE SUISSE
Partagez sur :

Les enquêteurs s’accordent pour privilégier cette piste dans la disparition des deux fillettes.

Deux mois après leur disparition, Allesia et Livia, six ans, enlevées par leur père, restent introuvables. Les enquêteurs suisses, italiens et français, chargés de l’enquête ont indiqué mercredi à l’issue d’une rencontre internationale que la piste corse était privilégiée. "On a des témoignages crédibles qui parlent de la présence des jumelles sur le bateau" entre Marseille et la Corse, a précisé le porte-parole de la police cantonale vaudoise Jean-Christophe Sauterel, lors d'une conférence de presse.

Toutefois, les policiers ne sont pas parvenus à retracer complètement le périple de Matthias Schepp, le père des jumelles. Les policiers sont encore dans l'"incertitude sur ce qui s'est passé dans la nuit de dimanche à lundi dans les environs de Montélimar" où la voiture du père a été filmée par une caméra à un péage d'autoroute, a admis Jean-Christophe Sauterel.

Après avoir enlevé ses filles le 30 janvier en Suisse, le père d'Alessia et de Livia s'est rendu en France en passant par la région de Genève, puis de Lyon. Il a ensuite quitté l'autoroute A7 à Montélimar Nord le dimanche soir pour la reprendre le lendemain matin au même endroit, avant de se rendre à Marseille puis en Corse. Avant de se suicider le 3 février, Matthias Schepp, 43 ans, avait envoyé à sa femme, dont il était séparé, plusieurs courriers contenant de l'argent. Dans l'un, il affirmait avoir tué leurs filles.