Joinville : un homme entre la vie et la mort

  • A
  • A
Joinville : un homme entre la vie et la mort
Un chapiteau s'est effondré à Joinville.@ Capture France 3 Champagne-Ardenne
Partagez sur :

30 personnes ont été blessées après qu'un chapiteau a été soufflé pendant un orage.

L'INFO. La guinguette a littéralement été soufflée. Trente personnes ont été blessées, dont l'une se trouve entre la vie et la mort, samedi soir à Joinville en Haute-Marne dans l'effondrement de deux chapiteaux qui étaient accolés. "Le pronostic vital d'un homme de 75 ans est toujours engagé dimanche matin, et il a été transporté au CHU de Reims", a déclaré le sous-préfet Thilo Sirchow. "Dix-huit personnes restent hospitalisées à Saint-Dizier", a-t-il ajouté.

Le dernier bilan. Six personnes ont été gravement blessées dans l'accident qui s'est produit à 21h20 dans le centre-ville de Joinville, sur la place de la Grève. 18 blessés ont été évacués vers l'hôpital de Saint-Dizier ainsi que vers Chaumont, alors que douze autres, très légèrement touchés, étaient soignés sur place dans un poste médical avancé.

Une cellule de crise, pilotée par le sous-préfet de Saint-Dizier Thilo Firchow, a été installée dans une salle communale, rapporte France 3 Champagne-Ardenne.

Que s'est-il passé ? Entre 150 et 160 personnes participaient à la guinguette organisée par le comité des œuvres sociales de la mairie de Joinville lorsque de fortes rafales de vent, dues aux orages, se sont abattues. "Vers 21 heures, alors que l'orage commençait à gronder, une forte rafale de vent a littéralement soulevé le chapiteau où dansaient les gens puis est retombé sur eux", a-t-on précisé au Sdis.

La Haute-Marne n'était pas en vigilance orange. Le département de la Haute-Marne avait été placé en vigilance jaune aux orages violents par Météo France samedi soir, alors que les départements voisins étaient en vigilance orange. "Si la Haute-Marne avait été en orange, la préfecture aurait demandé à la mairie de Joinville d'annuler cet évènement", a-t-on précisé à la sous-préfecture de Saint-Dizier.

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet, a indiqué le sous-préfet.