Les premiers résultats de l’autopsie de la joggeuse de 33 ans, tuée jeudi à Nîmes, confirment un meurtre "à l'arme blanche", a indiqué samedi à l'AFP le parquet de Nîmes. La victime, mère de trois enfants, a été trouvée jeudi soir peu après 22h00, les vêtements en désordre. Deux pierres ainsi qu'une lame de cutter portant des traces de sang ont été également retrouvées à proximité du cadavre.

>>> A LIRE AUSSI : Nîmes : où en est l'enquête

Le corps, présentant des blessures à la tête et au cou, reposait sur un chemin dans le secteur de Courbessac, où la victime avait l'habitude de courir. Elle était partie vers 17h00 pour une vingtaine de minutes. Selon une source proche de l'enquête, les résultats des analyses des traces biologiques prélevées sur la scène de crime, sur des objets et sur le corps de la jeune femme, devraient être connus lundi.