Joggeuse de Bouloc : diffusion d'un portrait-robot

  • A
  • A
Joggeuse de Bouloc : diffusion d'un portrait-robot
@ DR
Partagez sur :

Il représente le principal suspect dans l'enquête sur le meurtre, en 2011, de Patricia Bouchon.

Depuis mardi, la justice a rendu publique le portrait-robot du principal suspect du meurtre en 2011, en Haute-Garonne, de Patricia Bouchon, rapporte la Dépêche du Midi. La mère de famille a été tuée lors de son jogging, à Bouloc, près de Toulouse. Son corps n'avait été retrouvé que six semaines plus tard. Son agresseur, lui, reste toujours introuvable.

>> LIRE AUSSI - "Très peu de temps qu'on a réalisé"

16.10-portrait.haut

© DR

Ce portrait a été réalisé quelques jours à peine après la la disparition de la joggeuse. Les enquêteurs de la section recherches de la gendarmerie de Toulouse et du groupement de la Haute-Garonne avaient jusqu'ici refusé de le rendre public. Il se base sur la description donnée par un témoin qui a croisé la route de cet agresseur présumé quelques heures avant le meurtre. Il représente le  visage "passe-partout" d'"un homme mal rasé, porteur, au moment des faits, d’un bonnet de couleur sombre", précise l’appel à témoin qui accompagne cette diffusion. Le texte donne également la description d’une voiture dans laquelle l'homme était censé circuler. Il s’agit d’un véhicule Renault Clio, première génération, de couleur claire. Les gendarmes ont mis en place un numéro vert.

Appel à témoins : Toute personne susceptible de faire avancer l'enquête peut témoigner au 08.00.87.89.32.

SUR LE MÊME SUJET

Patricia Bouchon : un an après, le doute
Bouloc : "très peu de temps qu'on a réalisé"
La joggeuse n’a pas été violée