Jérôme Kerviel veut sortir de prison

  • A
  • A
Jérôme Kerviel veut sortir de prison
Deux mois de prison et Jérôme Kerviel réclame déjà de sortir.
Partagez sur :

INFO E1 - Près de deux mois après son incarcération, le trader a demandé un aménagement de peine pour sortir de prison et reprendre le travail.

L’INFO. Un coup de poker pour celui qui jouait des milliards sur les marchés financiers ? Selon les informations d’Europe 1, Jérôme Kerviel, l’ancien trader de la Société Générale, aurait déposé une demande auprès du Juge d’Application des Peines, en début de semaine. Incarcéré le 19 mai dernier, il avait été condamné par la justice à trois années de prison ferme pour avoir fait perdre 4,9 milliards d’euros à son entreprise sur les marchés financiers.

Bracelet électronique. Pour l’instant emprisonné dans la prison de Fleury-Mérogis, en Essonne, le trader aurait en effet réclamé de sortir de prison sous le régime du bracelet électronique. Motif avancé : il veut retrouver un travail.

Qui pour l’embaucher ? Dans la longue marche entre Rome, où il avait feint de rencontrer le Pape officiellement, et la France, un comité de soutien s’était créé avec de nombreuses personnalités comme Eva Joly, Jean-Luc Mélenchon, par l’intermédiaire de son bras droit Alexis Corbière, ou encore Mgr Di Falco.

Il a également reçu de nombreux soutiens de personnes qui réclament sa libération sur les réseaux sociaux. On peut supposer que le futur employeur de Jérôme Kerviel fait partie de ce comité.

978x489 LeLab - Jean-Luc Mélenchon compare (encore) l'affaire Kerviel à l'affaire Dreyfus

Aucune chance d’aboutir. Si l’obtention d’un travail à l’extérieur de la prison peut justifier un régime de liberté conditionnelle que représente le bracelet électronique, il n’y a aucune chance que Jérôme Kerviel sorte de prison. Ce type d’aménagement de peine est, en effet, applicable qu'aux personnes âgées de plus de 70 ans, à celles qui ont un enfant de moins de 10 ans ou celle qui ont effectué au moins la moitié de leur peine. Problème : Jérôme Kerviel a 37 ans, n’a pas d’enfant et a, à peine, effectué deux mois de prison sur les trois années qu’il doit normalement purger.

Et si ça marche ? En tout cas, si l'ex-trader parvenait à retrouver un semblant de liberté, ce serait un nouveau départ puisqu'il aurait finalement fait seulement deux mois de prison. La décision sur l'aménagement de la peine de Jérôme Kerviel devrait être rendue dans la deuxième moitié du mois de juillet.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

COUP DE COM' - Jérôme Kerviel : derrière les images, la stratégie

HOMMES DE FOI - Ces hommes d'Eglise qui gravitent autour de Kerviel

VRAI-FAUX - Les approximations juridiques de Jérôme Kerviel

JUSTICE - Kerviel : comment le comité de soutien orchestre son retour

ZOOM - Dans sa ville natale, une centaine de personnes défendent Jérôme Kerviel