Jérémie Sidney "a évolué après la prison"

  • A
  • A
Jérémie Sidney "a évolué après la prison"
L'ex-avocate de Jérémie Sidney assure qu'il ne s'est pas radicalisé derrière les barreaux.@ MAXPPP
Partagez sur :

Son ex-avocate assure que ce terroriste présumé ne s'est pas radicalisé derrière les barreaux.

Comment Jérémie Sidney a-t-il versé dans l'islamisme radical ? Cette question fait partie des interrogations des enquêteurs qui travaillent après le démantèlement d'une cellule présumée terroriste le week-end dernier dans toute la France. Une piste généralement évoquée dans ce type de dossier est celle de la radicalisation en prison, avec des détenus qui se convertissent à l'islam, prônent le salafisme, voire s'improvisent imams. Mais il semble que dans le cas de Jérémie Sidney, ce scénario ne tienne pas. C'est en tout cas ce qu'affirme son ancienne avocate.

"Il n'avait pas changé pendant la détention"

Jérémie Sidney, qui se faisait appeler "James", a passé plusieurs mois en détention préventive au cours de l'année 2008 dans une affaire de stupéfiants. Mais d'après son avocate d'alors, Me Mastaneh Djazayeri, ce n'est pas à ce moment-là qu'il s'est radicalisé. "Il n'avait pas changé pendant la détention", assure-t-elle.

>> Terrorisme : qui sont les suspects ?

"J'ai pas senti qu'au moment de son passage en prison son discours ait évolué", poursuit l'avocate. Selon elle, si Jérémie Sidney s'était alors tourné vers la religion, ce n'était pas de façon radicale. "Sa priorité, c'était de sortir et de revoir ses enfants", assure-t-elle.

"Ce n'est pas le jeune homme que j'ai connu"

Ce n'est que dans une seconde phase que Jérémie Sydney aurait basculé dans le salafisme. "Il a évolué bien après, plus d'un an après sa détention provisoire", poursuit l'avocate. "Jusqu'à il y a deux ans, son discours n'était pas celui d'un extrémiste, mais celui de quelqu'un qui a changé. Celui qu'on nous décrit dans les médias, ce n'est pas le jeune homme que j'ai eu à connaître", conclut Me Djazayeri.