Jean Roch devant la justice

  • A
  • A
Jean Roch devant la justice
@ MAXPPP
Partagez sur :

Mêlé à une bagarre, le patron du VIP Room est convoqué devant un tribunal correctionnel.

Jean Roch, le patron de la boîte de nuit VIP Room, la plus courue de Saint-Tropez, est convoqué le 30 août devant le tribunal correctionnel de Draguignan. Le jet-setter a été mêlé lundi soir à une bagarre avec un client, au cours de laquelle un gendarme a été blessé. Un caméraman de TF1 a également eu son matériel endommagé lors de l'altercation.

Habib Sissoko, ancien footballeur et gérant de société, provoque lundi soir une altercation suite à des problèmes de carte bancaire. Une patrouille de gendarmerie arrive inopinément et tente alors de séparer les protagonistes. C’est au cours de cette bagarre qu’un policier est blessé, avec à la clé quatre jours d’incapacité totale de travail.

Jean Roch est revenu sur cette affaire sur le site Purepeople. Il raconte que Habib Sissoko s’en est pris à son frère, et qu’en voulant lui venir en aide, il a malencontreusement bousculé un gendarme. "En voulant venir en aide à mon frère qui était en train de subir une strangulation de la part de Sissoko, j'ai maladroitement déséquilibré un gendarme", explique-t-il.

Jean Roch et deux membres de son personnel ont été placés en en garde à vue jeudi après-midi, avant d’être libérés vendredi. Ils passeront tous le 30 août prochain devant la justice.