"Corruption de mineur" : Jean-Luc Lahaye arrêté

  • A
  • A
"Corruption de mineur" : Jean-Luc Lahaye arrêté
@ AFP
Partagez sur :

RÉCIDIVE - Condamné pour des faits similaires en 2007, le chanteur a cette fois été placé en garde à vue pour "corruption de mineur" et "détention de fichiers pédopornographiques". Il sera jugé le 23 mars par le tribunal correctionnel de Paris.

L'info. Le chanteur Jean-Luc Lahaye est une nouvelle fois inquiété pour des affaires de mœurs. Déjà condamné en 2007 pour atteinte sexuelle sur mineur de moins de 15 ans, le chanteur a cette fois été arrêté pour "corruption de mineur" et "détention de fichiers pédopornographiques", d'après une information de RTL dont Europe 1 a eu by Browser Shop" xhtml:id="_GPLITA_0" >confirmation. Les faits remontent à 2013.

A l'époque, l'interprète du tube Femme que j'aime entre en contact avec une jeune femme qui a moins de 15 ans. Ils ne se rencontrent pas physiquement, mais échangent par internet. Au by Browser Shop" xhtml:id="_GPLITA_0" >cours de ces conversations à distance, Jean-Luc Lahaye aurait fait des propositions sexuelles à la jeune fille et obtenu d'elles des photos explicites, qualifiées d'images pédopornographiques par la justice. Ces images ont été saisies dans son ordinateur lors de sa première garde à vue. 

>> EXCLU - Jean-Luc Lahaye : "Je suis poignardé dans ma dignité d'homme"

Convoqué le 23 mars au tribunal. Les enquêteurs de l'Office central de répression des violences aux personnes (OCRVP) de la police judiciaire l'ont interpellé, mercredi matin, avant de le déférer by Browser Shop" xhtml:id="_GPLITA_1" >devant un magistrat du parquet qui lui a notifié une convocation pour le 23 mars by Browser Shop" xhtml:id="_GPLITA_0" >devant le tribunal correctionnel de Paris. 

Jean-Luc Lahaye y sera jugé pour corruption de mineure aggravée par l'utilisation d'un réseau de communication électronique et l'âge de la victime (moins de 15 ans), pour proposition sexuelle à mineure de moins de 15 ans en utilisant un moyen de communication électronique, et pour détention d'images pédopornographiques. Une partie des faits qui lui sont reprochés sont définis par l'article 227-22 du code pénal. Il risque jusqu'à dix ans de prison et 1 million d'euros d'amende.

>> VOIR AUSSI - Jean-Luc Lahaye : "Je n'ai aucune photo pédopornographique"

Déjà condamné pour atteinte sexuelle sur mineur. L'artiste n'a jamais caché son penchant pour les très jeunes femmes. "Je suis attiré par les lolitas", déclarait-il dans une interview il y a quelques mois. En janvier 2007, Jean-Luc Lahaye avait été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à 10.000 euros d'amende pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure de moins de 15 ans. Le chanteur by Browser Shop" xhtml:id="_GPLITA_2" >assurait à l'époque qu'il n'était pas au by Browser Shop" xhtml:id="_GPLITA_1" >courant de l'âge de la victime. 

Libre sous contrôle judiciaire. En attendant son procès, le chanteur, aujourd’hui âgé de 62 ans, a été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire, avec notamment l'interdiction d'entrer en contact avec des mineurs et l'obligation de se soigner.

"Une tempête dans un verre d'eau". Invité vendredi matin par Jean-Marc Morandini, sur Europe 1, Jean-Luc Lahaye a affirmé s'être senti "poignardé dans [sa] dignité d'homme". Le chanteur, déjà condamné en 2007, estime qu'il paie son passé. S'il a assumé à l'antenne son amour "des jeunes filles", Jean-Luc Lahaye a raconté avoir été piégé par l'adolescente sur Facebook, qui avait menti sur son âge en affirmant qu'elle était majeure. "Je n'ai jamais corrompu la moindre mineur que ce soit", s'est-il défendu.

Retrouvez ici la réaction exclusive du chanteur Jean-Luc Lahaye sur Europe 1.