Jean-Luc Delarue a été mis en examen

  • A
  • A
Jean-Luc Delarue a été mis en examen
Jean-Luc Delarue a été mis en examen pour "acquisition et détention de stupéfiants".@ MAXPPP
Partagez sur :

L'animateur de télévision est poursuivi pour "acquisition et détention de stupéfiants".

Il disait l'attendre "avec sérénité". Jean-Luc Delarue a été mis en examen vendredi par une juge d’instruction de Nanterre pour "acquisition et détention de stupéfiants". Une information confirmée à Europe 1 par son avocat, Me Nicolas Huc-Morel, en fin d'après-midi. Cette mise en examen n'est accompagnée d'aucun contrôle judiciaire. La peine encourue pour l'"acquisition" de stupéfiants est de 10 ans de prison, contre un an pour l'"usage" de drogues.

Jean-Luc Delarue avait été interpellé à son domicile, le 14 septembre dernier, et placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour trafic de stupéfiants. Environ 15 grammes de cocaïne avaient été découverts chez lui. Certaines sources chiffraient entre 3 et 4 grammes la consommation de drogue quotidienne de l'animateur de télévision de 46 ans, soit un budget estimé entre 10 et 12.000 euros par mois.

Cette mise en examen n’est pas une surprise. Le 22 septembre dernier, le parquet de Nanterre avait demandé au juge d’instruction en charge d’une enquête pour trafic de stupéfiants - dans laquelle Jean-Luc Delarue aurait été identifié comme un "consommateur d'habitude" -, de poursuivre les consommateurs dans cette affaire. Une démarche peu commune dans un dossier de stupéfiants où la justice se concentre généralement sur les trafiquants.

Il attendait sa mise en examen

"Cette mise en examen, Jean-Luc Delarue l'attendait avec sérénité. Avec sérénité parce que sur le plan personnel, l'essentiel, pour lui, est de poursuivre son rétablissement et d'être parvenu à vaincre les addictions qu'il pouvait avoir avec la drogue et l'alcool", a déclaré son avocat Me Nicolas Huc-Morel.

"La peine que mon client risque en réalité est une peine avec sursis s'il devait être amené à comparaître un jour devant un tribunal. Mais nous sommes confiants pour la suite, étant donné que mon client consolide soigneusement son rétablissement définitif. Il en est vendredi à 116 jours sans cocaïne et 95 jours sans alcool", a précisé l’avocat de Jean-Luc Delarue.

Une tournée de sensibilisation

L’animateur avait entamé en fin d’année dernière une cure de désintoxication dans une clinique suisse, de laquelle il est sorti en novembre. Selon TV Magazine, Jean-Luc Delarue avait aussi annoncé son intention de créer une fondation sur les dangers de l'addiction aux drogues et de se lancer dans une tournée de sensibilisation.

Dès l'annonce de son arrestation, Jean-Luc Delarue avait été suspendu de l’antenne de France 2 et de son émission Toute une histoire pour des raisons d'"éthique". Mais il avait poursuivi son travail de producteur.