Japonais disparu au Mont-Blanc : les secours toujours cloués au sol

  • A
  • A
Japonais disparu au Mont-Blanc : les secours toujours cloués au sol
@ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

Un alpiniste japonais de 35 ans a disparu en début de semaine dans le massif du Mont-Blanc, entre 3.500 et 4.800 mètres d'altitude.

La mauvaise météo vendredi dans le massif du Mont-Blanc empêchait toujours toute tentative de secourir un alpiniste japonais de 35 ans disparu lors de l'ascension du mythique sommet des Alpes, a-t-on appris auprès du Peloton de gendarmerie de haute-montagne de Chamonix.

Pas d'opération de secours vendredi. "Il n'y a pas eu de fenêtre météo ce matin, il ne devrait pas y en avoir aujourd'hui. Évidemment si ça se dégage, on essaiera de faire au plus vite", a déclaré le PGHM. Les secouristes ont diffusé, jeudi sur leur page Facebook, un appel à témoins pour tenter de localiser précisément Hironobu Shimosawa, parti seul lundi, vêtu d'une veste orange et d'un casque vert et qui empruntait l'itinéraire des trois monts. "Des gens l'ont vu mais le lundi uniquement", a précisé le PGHM. Il aurait disparu dans le secteur entre le Mont-Blanc et le mont Maudit.

Mercredi, l'alpiniste avait contacté via la messagerie instantanée de Facebook une de ses connaissances au Japon pour demander des secours, en redescendant du Mont-Blanc. Cette personne avait ensuite appelé le PGHM de Chamonix.