Jacqueline Veyrac : les enquêteurs pensent avoir identifié le commanditaire

  • A
  • A
Partagez sur :

Près de 48 heures après avoir retrouvé la riche héritière, neuf personnes sont en garde à vue. Et les enquêteurs pensent avoir trouvé le commanditaire...

Une riche veuve, femme d'affaires, se déplaçant seule à bord de son 4x4, enlevée en plein jour par des hommes au visage masqué, en plein centre-ville de Nice : le scénario de l'enlèvement de Jacqueline Veyrac aurait pu être celui d'un film policier. Quarante huit heures après son kidnapping, l'hôtelière de 76 ans a été retrouvée saine et sauve mercredi. Neuf personnes sont depuis en garde à vue et les enquêteurs pensent avoir retrouvé le commanditaire.

Un ancien associé de Jacqueline Veyrac. Parmi les gardés à vue, un paparazzi reconverti en détective privé. C'est lui qui était chargé de prendre en filature la riche veuve et d'établir son planning avant l'enlèvement. Les enquêteurs pensent également avoir trouvé celui qui pourrait être le commanditaire. Un ancien associé de la propriétaire au Grand Hôtel à Cannes. Un homme d'une quarantaine d'années qui a travaillé aux côtés de Jacqueline Veyrac.

Car c'est tout particulièrement la fortune de l'hôtelière qui attire l'attention et notamment son patrimoine immobilier. En épluchant son emploi du temps, les enquêteurs se sont aperçus d'un rendez-vous, en date de lundi, concernant la vente de son hôtels sur la croisette cannoise.

Une héritière sous étroite surveillance. Pour les enquêteurs, la septuagénaire était étroitement surveillée. Une balise qui traçait tous ses déplacements a d'ailleurs été retrouvée sous sa voiture. Son analyse a permis de remonter jusqu'à la personne à l'origine de son achat, et ainsi de l'interpeller.

Les auditions seront essentielles pour comprendre le calvaire de cette riche et discrète héritière.