Ivre, un père oublie sa fillette

  • A
  • A
Ivre, un père oublie sa fillette
@ MAXPPP
Partagez sur :

A Toulouse, un père a oublié qu’il avait confié sa fille de 2 ans à sa conquête d’un soir.

Une fillette a été recueillie par la police, dimanche soir à Toulouse, devant une pizzeria. Ivre, son père l’avait confiée à une femme rencontrée plus tôt dans la soirée. Cette dernière l'a ensuite tout simplement abandonnée, dans sa poussette, avant de partir.

Retour sur les faits. C’est à 20h15, dimanche soir, que le gérant d’une pizzeria prévient la police, selon des informations obtenues par Europe 1. Il vient de découvrir la fillette de deux ans, abandonnée dans sa poussette devant son restaurant.

Une femme totalement ivre abandonne la poussette

Quelques minutes plus tard, les policiers arrivent sur place et récupèrent la petite fille. Plusieurs clients signalent avoir vu une femme abandonner l’enfant. Cette personne de 41 ans, complètement ivre est ensuite interpellée, quelques rues plus loin. Placée en garde à vue, elle explique qu’elle n’est pas la mère de l’enfant.

Vers 3 heures du matin, le père de la fillette se présente enfin au commissariat. Il est immédiatement placé en garde à vue.

Cet homme de 40 ans raconte alors avoir la garde de sa fille pour le week-end. Mais à la sortie d’un bar, il a rencontré une femme et sympathisé avec elle.

Le père se présente au commissariat

Ils sont allés dîner et ont beaucoup bu. A la sortie du restaurant, le père a alors confié sa fille à cette femme, le temps d’aller acheter des cigarettes. Mais, sur le chemin, il a trébuché et perdu connaissance, sous l’effet de l’alcool. Quand il est revenu à lui, il est tout simplement rentré à son domicile, oubliant qu’il avait laissé sa fille avec la femme rencontrée quelques heures plus tôt.

Or, ne le voyant pas revenir, sa conquête d’un soir a perdu patience et a laissé l’enfant devant une pizzeria. C’est en milieu de la nuit que le père a réalisé qu’il avait oublié son enfant.

Après une courte hospitalisation pour des soins, la fillette a été rendue à sa mère. L’autre femme, elle, a été laissée libre et ne sera pas poursuivie.

Poursuivi pour délaissement d'enfant

L'homme a été convoqué au tribunal correctionnel de Toulouse, le 28 mars, où il sera poursuivi pour délaissement d'enfant.