Ivre, il fonce en voiture dans la gendarmerie

  • A
  • A
Ivre, il fonce en voiture dans la gendarmerie
Un Charentais a fini sa course, ivre, dans la cour de la gendarmerie d'Angoulême.@ MAXPPP
Partagez sur :

L'homme a raté son virage. Il a été placé en cellule de dégrisement. 

C'est une histoire qui restera sans doute dans les annales de la caserne. Un Charentais, qui conduisait avec presque trois grammes d'alcool dans le sang, a fini sa course dans la cour du groupement de gendarmerie samedi soir à Angoulême, dans le Poitou-Charentes. L'homme a aussitôt été placé en cellule de dégrisement.

Nourri, logé… dégrisé

La scène s'est déroulée samedi vers 22h, alors que le quinquagénaire roulait à vive allure dans l'une des rues pentues d'Angoulême. Arrivé face à la gendarmerie, en bas de la rue, l'homme a alors raté son virage. Filant tout droit vers l'enceinte de la caserne, il s'est finalement arrêté dans la cour.

"On l'a accueilli à bras ouverts, on lui a offert le gîte et le couvert", a plaisanté le capitaine Christian Terrioux, de la compagnie de gendarmerie.

3g dans le sang

L'automobiliste a ensuite été soumis à un contrôle d'alcoolémie. Et celui-ci a révélé un taux d'alcool de 1,49 mg par litre d'air expiré, soit presque trois grammes par litre de sang.

Le visiteur, qui circulait à bord d'un véhicule non assuré, a passé la nuit en cellule de dégrisement. Il sera convoqué début juillet devant la justice.