Istres : "je demande pardon" aux victimes

  • A
  • A
Istres : "je demande pardon" aux victimes
Karl R., 19 ans, auteur présumé de la fusillade qui a fait trois morts à Istres.@ MAXPPP
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE E1 - La mère de l'auteur présumé de la fusillade s'adresse aux  familles des victimes.

LE PARDON. Il a tué trois personnes au hasard avec une Kalachnikov achetée sur Internet, jeudi, en pleine rue à Istres, dans les Bouches-du-Rhône. Karl R., 19 ans, auteur présumé de la fusillade, a été mis en examen samedi pour assassinats et tentative d'assassinat puis incarcéré à l'issue de sa garde à vue à Marseille. Marie-Claude, la mère du jeune homme, a du mal à trouver les mots pour demander pardon aux familles. Son fils vivait depuis plusieurs années avec son ancien compagnon. Elle avait renoué avec lui il y a un an. Elle témoigne au micro d'Europe 1.

"Je me sens comme un agresseur".  "Je ne pense qu'aux victimes. Je n'ose pas leur parler parce que je me sens comme un agresseur quelque part. C'est moi qui ait fait mon fils ", confie Marie-Claude. "Je leur demande pardon. Je ne vous connais pas. Pardon, excusez-moi", implore-t-elle, effondrée.

"Karl est malade". "Je demande que mon fils soit reconnu malade", ajoute la mère du tireur présumé. "Il faut dire la vérité. Bien sur que Karl est malade", assure-t-elle avant de remettre en cause  le suivi de son fils. "Je dirais que la justice n'a pas fait son travail. Depuis 2008, elle n'a fait que marquer des phrases comme 'suivi psychologique' ou soins psychologique'", regrette-elle.